• Simulation en
    moins de 3 min
    Vous avez besoin d'un prêt immobiler
    au meilleur taux ?
    Offre 100% personnalisée Offre 100%
    personnalisée
    Réponse rapide en 24h Réponse rapide
    en 24h
     
    Meilleurs taux* Meilleurs
    taux*
    Plus de 100 banques partenaires Plus de 100 banques
    partenaires
    *Voir conditions auprès de nos conseillers

Comment bien financer son achat immobilier

10 Mai 2019
Comment bien financer son achat immobilier

Depuis l'arrivée du printemps, les taux des crédits immobiliers continuent de reculer pour atteindre quasiment leur record historique de 2016. La période est favorable aux acheteurs désireux de se lancer dans un projet d'acquisition immobilière. Comment financer celui-ci et obtenir le meilleur crédit immobilier ?
 

Il y a un an, les professionnels prévoyaient une remontée des taux en 2019, or, c'est l'inverse qui s'est produit. La configuration exceptionnelle des taux actuels s'accompagne du maintien à niveau élevé de la durée des crédits et d'une nouvelle baisse des taux d'apport personnel exigés. L'accès aux crédits immobiliers n'aura jamais été autant facilité par les établissements bancaires. Taux, durée, garantie, assurance se négocient selon le profil des emprunteurs, directement auprès de leur banque ou en passant par un courtier spécialiste des emprunts immobiliers.

Privilégier les durées courtes

Les meilleurs dossiers obtiennent, hors assurance, sur 20 ans, un taux de 1% et de 0,8% sur 15 ans, indique le courtier acecredit.fr. Pour autant, en raison de la hausse des prix de l'immobilier, la décrue des taux s'est accompagnée d'un allongement notable de la durée des prêts : la durée moyenne nationale atteint 227 mois (presque 19 ans). Bon à savoir : étirer son prêt permet d'emprunter davantage avec un revenu moindre. Mais attention : le montant global des intérêts sera obligatoirement plus élevé. Si possible, mieux vaut préférer un crédit sur 10 ou 15 ans, moins chers que ceux sur 20 ou 25 ans.

Négocier son crédit et son assurance avec un courtier

Les banques demandent systématiquement aux emprunteurs  de souscrire une assurance qui prendra en charge les mensualités en cas de décès ou d'invalidité ou tout autre événement couvert (perte d'emploi). Elles proposent d'emblée leur contrat de groupe, dont les tarifs sont mutualisés par grandes tranches d'âge. Le principe de délégation d'assurance autorise les ménages à externaliser cette prestation pour faire jouer la concurrence et d'obtenir de meilleures conditions auprès d'un assureur spécialisé. Enfin, sachez que, pour garantir le prêt, les banques exigent une hypothèque ou un cautionnement, ce dernier étant moins coûteux et plus souple que l'hypothèque.

Pour initier une demande crédit, il faut à la fois solliciter sa banque actuelle et ne pas hésiter à démarcher d'autres établissements bancaires avec l'aide d'un courtier en crédit immobilier qui a accès aux barèmes des banques par catégorie de profils et sait donc où obtenir les meilleurs résultats pour chaque profil.

Quoiqu'il en soit, il ne faudrait surtout pas se limiter uniquement au taux d'intérêt. Un crédit est un contrat qui lie emprunteur et banque pour 15 à 20 ans, voire plus. Il est donc important de prendre également en compte le coût de l'assurance, les frais de dossier, la garantie, les pénalités en cas de remboursement anticipé, la transférabilité du prêt et la modularité des échéances (à savoir, la possibilité d'augmenter ou de diminuer les mensualités en fonction de l'évolution de votre budget).