Y'a t-il un âge limite pour emprunter ?

Jusqu'à quel âge peut-on emprunter ?

C'est une question courante : jusqu'à quel âge suis-je en mesure d'obtenir un prêt ? Légalement, il n'y a aucune limite d'âge pour prétendre à un crédit : il faut juste être majeur. Dans les faits, selon certains profils emprunteurs et bien sûr selon l'âge de l'emprunteur, certaines difficultés peuvent se poser.
 

Un projet immobilier ?
Comparez les taux gratuitement ! 

 

Emprunter après 50 ans : est-ce possible ?

 

Il est d'abord plus difficile d'emprunter lorsque l'on est à la retraite, pour une bonne raison : votre départ à la retraite est généralement synonyme de baisse de revenus. Or, lors de votre demande de crédit, le critère des revenus est primordial pour les établissements prêteurs. Une fois retraité, votre capacité d'emprunt est plus faible, tout comme le montant maximal de vos mensualités.

Notons aussi que l'âge de l'emprunteur joue sur la durée de remboursement : des prêts de longue durée (25 ans, 30 ans voire plus) sont rarement accordés à des individus à la retraite. La banque considère en effet qu'il est plus risqué d'accorder un crédit de longue durée à un retraité aux revenus fixes mais faibles qu'à un jeune salarié, qui a des revenus modestes mais qui peuvent évoluer.

 

Le vieillissement de la population européenne et l'allongement de l'espérance de vie a cependant permis de changer certaines mentalités et il est aujourd'hui tout à fait possible d'emprunter à l'âge de 50, 60 et même 70 ans. Votre taux d'emprunt sera d'ailleurs très similaire à celui d'un emprunteur de 35 ou 40 ans. Ce qui varie et qui risque de coûter plus cher, c'est l'assurance décès.

 

Le surcoût de l'assurance décès/invalidité

 

Il reste qu'il est plus difficile d'obtenir un prêt lorsque l'on est plus âgé : les risques de maladies graves, donc de diminution de revenus, sont plus grands. De fait, lors de l'obtention du prêt, les assurance décès et assurances invalidité coûtent plus cher aux seniors qu'aux jeunes actifs : comptez de 0,20 % à 0,30 % du montant du prêt pour un jeune emprunteur, et de 0,50 %à 0,60 % après 60 ans. À partir de 70 ans, il n'est pas rare que l'assurance décès/invalidité dépasse les 1,75 % !

 

Le surcoût du crédit aux seniors provient donc en grande parties de ces assurances, car la probabilité d'un décès avant la fin du remboursement du crédit est plus élevée. En d'autres termes, plus l'emprunteur vieillit et plus la banque prend de risques – l'assurance ayant pour but de couvrir une partie de ces risques.

Certains établissements prêteurs fixent d'ailleurs des limites d'âge pour des prêts de moyenne et longue durée (de 10 ans et +) : dans les faits, ce n'est pas l'âge de l'emprunteur qui est limité, mais l'âge qu'aura l'emprunteur lors du remboursement total de son emprunt.
 

Ainsi, plus vous avancez dans l'âge (et ce surtout après 50 ans), et plus votre crédit de longue durée, comme un prêt immobilier, sera difficile à obtenir. Vous risquez de plus de payer des surcoûts ou surprimes liés aux assurances de votre crédit. 

 

D'autres garanties pour obtenir un prêt lorsque l'on est senior

 

Le crédit pour les seniors est en fait un crédit on ne peut plus classique : la demande de prêt est elle aussi classique, et le banquier va faire la liste des points positifs et négatifs de votre dossier. Si votre âge ne plaide pas pour vous, vous avez peut-être d'autres atouts à mettre en avant :

 

  • un apport personnel. Les jeunes actifs ont souvent du mal à se constituer un apport. Leurs aînés ont parfois des économies substantielles qui peuvent jouer lors de la demande de prêt.
  • le nantissement personnel. Si vous possédez un bien immobilier et que vous souhaitez en acquérir un nouveau, vous pouvez utiliser votre logement déjà acquis en tant que garantie de votre crédit. Cette méthode est efficace pour rassurer l'établissement prêteur, mais risquée pour l'emprunteur : en cas de défaut de remboursement, votre bien sera saisi par la banque.

 

Quelle est la limite d'âge pour emprunter ?

 

Jusqu'à 65 ans, il est relativement « facile » d'emprunter. Votre âge ne sera pas un problème, mais votre solvabilité sera bien sûr étudiée à la loupe. Par contre, à partir de 75 et 80 ans, il est beaucoup plus difficile de contracter un crédit.

 

Dans ces cas-là, des contrats spécifiques existent pour obtenir un prêt. Ces crédits, nommés contrats seniors, permettent d'emprunter jusqu'à 85 voire 90 ans, mais ils sont particulièrement coûteux.

 

 Trouvez le meilleur taux pour votre projet !