Meilleur taux immobilier 2022

Notre analyse des meilleurs taux immobiliers

Ace Crédit vous propose une analyse mensuelle des taux de crédit immobilier et de leur évolution. Gardez ainsi un œil sur les taux d’intérêt des prêts immobiliers sur 7, 10, 15, 20 ou 25 ans et trouvez le meilleur taux de prêt !

Nouvelle hausse des taux de crédit immobilier en novembre 2022

Taux sur 7 ans
1.95%
Bon taux
1.35%
Taux excellent*
Taux sur 10 ans
2.00%
Bon taux
1.32%
Taux excellent*
Taux sur 15 ans
2.10%
Bon taux
1.60%
Taux excellent*
Taux sur 20 ans
2.25%
Bon taux
1.75%
Taux excellent*
Taux sur 25 ans
2.40%
Bon taux
1.90%
Taux excellent*

Ce sont encore une fois des hausses de taux immobiliers que nous relevons en ce début du mois de novembre, et ce n’est pas vraiment une surprise. Nos partenaires bancaires présentent en effet des barèmes en hausse de 15 à 55 centimes, et certains d’entre eux affichent même 3 % sur 25 ans, frôlant le taux d’usure qui est à 3,05 % pour les crédits immobiliers de 20 ans et plus. Rappelons que le nouveau taux d’usure sera connu début janvier 2023 et devrait à nouveau détendre un peu le marché, comme au début du mois d’octobre.

Les taux immobiliers dans le détail

Du côté des taux moyens, notre baromètre indique des hausses sur toutes les durées d’emprunt, de l’ordre de 30 à 35 centimes.

  • le taux moyen sur 7 ans progresse de 35 centimes et affiche désormais 1,95 % ;
  • sur 10 ans, le taux moyen est à présent de 2 % (+ 35 centimes);
  • sur 15 ans, le taux s’établit à 2,10 %, soit une progression de 30 centimes ;
  • le taux moyen sur 20 ans a lui aussi bondi de 35 centimes et passe à 2,30 % ;
  • le taux immobilier moyen sur 25 ans est de 2,40 % (+ 35 centimes également).

Les taux mini n’échappent pas à la dynamique haussière, avec des progressions de 12 à 40 centimes selon les durées d’emprunt.

  • le taux mini sur 7 ans affiche 1,35 % (+ 40 centimes) ;
  • sur 10 ans, le taux a progressé de 12 centimes, affichant 1,32 % ;
  • le taux mini sur 15 ans est de 1,60 %, soit + 27 centimes par rapport à octobre
  • le meilleur taux sur 20 ans s’établit à 1,75 % (+ 27 centimes) ;
  • le taux mini sur 25 ans a augmenté de 21 centimes et affiche 1,90 %.

L’analyse d’Ace Crédit

Nous l’avons vu, aucune durée d’emprunt n’est épargnée par la hausse des taux immobiliers en ce début du mois de novembre. Cette hausse des taux continue fait écho à une autre : celle des OAT ou Obligations Assimilables du Trésor.

Les hausses du coût de l’argent conduisent les banques à se réunir plus régulièrement pour statuer sur leurs taux immobiliers : en effet, aujourd’hui nombreuses sont celles qui consentent des crédits immobiliers pour lesquels la rentabilité n’est pas toujours au rendez-vous.

Et pour les établissements bancaires acceptant de vendre à perte, ceux-ci ne le font pas pour tous ! Les banques se montrent en effet très sélectives sur les dossiers à financer, et tous les critères comptent : aussi bien le niveau des revenus des acquéreurs que le niveau de leur apport personnel ou encore l’existence d’une épargne résiduelle après opération. De même, les contreparties sont nécessaires comme par exemple, la domiciliation des revenus.

Dans ce contexte, la comparaison des offres des banques est clé, de même qu’une préparation soigneuse de son dossier. Dans cette optique, l’accompagnement d’un courtier s’avère utile : ce professionnel du crédit pourra vous aider à bâtir un dossier solide et le défendra auprès des établissements les plus à même de vous proposer les meilleures conditions.

« Après la hausse du taux d’usure au mois d’octobre, l’embellie fut de courte durée pour les emprunteurs. Les banques ont aussitôt revu les taux de crédit à la hausse. Retour à la case départ pour les profils qui rencontraient des difficultés voire des refus de crédit immobilier. Face à une conjoncture de plus en plus complexe, certains acquéreurs n’hésitent pas à remettre en perspective leur projet afin de conserver toutes les chances de leur côté. Plusieurs stratégies sont envisageables : augmenter l’apport personnel, réduire la surface du bien recherché ou encore reporter le projet à janvier 2023, date à laquelle le taux d’usure sera recalculé. Cependant, avant d’opter pour l’une de ces stratégies, l’étude de votre dossier dans le but d’optimiser les délais et les conditions du financement est primordiale. Un accompagnement que vous pouvez trouver auprès d’un courtier en crédit immobilier, véritable allié pour maximiser les chances d’accéder au crédit», conclut Antonio Carneiro, Directeur Commercial d’Ace Crédit.

Pour votre prêt immobilier, faites confiance au réseau de courtiers Ace Crédit !

Plus de 25 ans d’expérience
Un accompagnement et une offre sur-mesure
Plus de 15 000 foyers accompagnés chaque année

Pourquoi le taux d’intérêt d’un crédit immobilier est si important ?

Le taux d’intérêt, aussi appelé taux d’emprunt, est l’un des éléments qui conditionne le coût de votre crédit. En effet, emprunter de l’argent à la banque a un coût, et celui-ci est plus ou moins important en fonction du taux dont vous bénéficiez ; en remboursant la somme empruntée, vous êtes également tenu de rembourser les intérêts. 

En profitant d’un taux d’emprunt très compétitif, vous économiserez plusieurs milliers voire dizaines de milliers d’euros sur votre crédit immobilier ! Voici l’exemple d’un emprunt de 175 000€ avec trois taux d’emprunts différents (hors coût de l’assurance crédit) :

• 175 000€ empruntés à 1,10%
Coût du crédit hors assurance : 9 881€ 

• 175 000€ empruntés à 1,36%
Coût du crédit hors assurance : 18 555€

• 175 000€ empruntés à 1,80%
Coût du crédit hors assurance : 24 817€ 

Pourquoi les taux fluctuent-ils dans le temps ? 

Les taux immobiliers sont particulièrement bas en 2019 : selon l’Observatoire Crédit Logement / CSA, celui-ci s’établit en moyenne à 1,44% au premier trimestre. À titre de comparaison, ce taux d’intérêt moyen s’établissait à plus de 4,25% en 2011, à 3,45% en 2013 ou encore à 2,30% en 2015. 

Ces fluctuations s’expliquent notamment par la variation du taux Euribor (Euro InterBank Offered Rate), qui est le taux auquel les banques peuvent se prêter de l’argent entre elles et auquel sont rémunérés les dépôts de liquidités de la Banque Européenne. Ce taux est aujourd’hui négatif : de fait, les banques n’ont aucun intérêt à se prêter de l’argent entre elles ou de laisser ses réserves d’argent à la Banque Européenne. Il est plus rentable pour les banques de prêter de l’argent aux particuliers ou aux entreprises, même à des taux très faibles. 

Pourquoi mon profil d’emprunteur est-il important pour le taux de mon prêt ? 

Lors d’une demande de prêt immobilier, les banques cherchent naturellement à minimiser les risques. Elles doivent avoir confiance dans l’emprunteur et elles accorderont plus facilement un meilleur taux de prêt si le projet et la solvabilité de l’acquéreur les convaincs.

Plusieurs points sont pris en compte par les banques pour définir un bon profil :

  • La solvabilité du candidat : les établissements bancaires seront particulièrement attentifs à la situation professionnelle du demandeur en préférant les emplois stables comme les fonctionnaires, les CDI, les profils avec une rentrée d’argent stable et pérenne. Le taux d’endettement est également évalué et ne devra pas dépasser 33%.
  • L’apport personnel : lorsque l’on contracte un prêt immobilier il est plus rassurant pour une banque d’avoir un acquéreur avec un apport personnel pour compléter le prêt immobilier. Celui-ci doit être d’au moins 10% du montant de l’achat pour avoir un bon profil emprunteur, plus celui-ci sera important plus la banque sera disposée à accorder un meilleur taux de prêt, le risque étant moins élevé.
  • Le projet immobilier : ce dernier doit être cohérent et correspondre au marché. En effet, en cas de défaillance de l’acquéreur, la banque pourrait devoir revendre le bien financé. Le prix fixé au compromis de vente ne doit donc pas être surcoté.

Avec un bon profil, l’établissement bancaire prendra moins de risques, aura confiance dans l’emprunteur et proposera plus facilement un taux de prêt moins élevé.

Vous pouvez faire une simulation de crédit immobilier qui déterminera votre profil d’emprunteur.

Ma situation géographique a-t-elle un impact sur le taux d’emprunt ?

Les taux de crédit immobilier sont loin d’être homogènes sur l’ensemble du territoire. Les disparités peuvent même être conséquentes suivant la situation géographique. Cet écart se retrouve d’une région à une autre, mais aussi en fonction de la proximité d’une grande ville.

En effet, cette disparité est essentiellement liée aux politiques commerciales des banques et à la concurrence qui s’exerce entre elles. Ainsi, les secteurs géographiques concentrant plus d’établissements bancaires auront souvent les meilleurs taux. Les prêts immobiliers étant un produit d’appel, la concurrence entre établissements les incite à baisser leurs taux.

Autre disparité géographique, le prêt à taux zéro (PTZ) dont les modalités d’attribution dépendent du lieu d’habitation.

Comment bénéficier du meilleur taux ? 

Vous cherchez un financement pour votre achat immobilier ou vous souhaitez renégocier votre prêt ? La meilleure solution est de faire jouer la concurrence. Il existe plusieurs établissements pour financer une acquisition immobilière : banques nationales ou régionales, groupes d’assurances, organismes spécialisés, … Il ne faut pas hésiter à les consulter, les comparer, les mettre en concurrence. Attention toutefois à ne pas comparer uniquement les taux d’emprunt, les éléments comme l’assurance du prêt, les conditions de remboursement anticipé sont également à prendre en compte.

Pour trouver le meilleur taux pour votre projet, le courtier immobilier est un atout indéniable. Il s’occupera de la mise en concurrence des organismes de financement à votre place. Véritable intermédiaire entre vous et les banques, sa connaissance du marché et des réseaux bancaires lui donne accès à des taux avantageux.

Un courtier comme Ace Crédit travaille avec plus de 100 banques partenaires, il contracte auprès d’elles de nombreux prêts immobiliers chaque année, il existe de fait une relation privilégiée avec les organismes bancaires. Les taux consentis à un courtier sont donc plus avantageux et il pourra vous obtenir les meilleures offres.

En outre, le courtier vous fera gagner du temps puisqu’une demande de prêt en ligne vous fera bénéficier de meilleures offres qu’en prenant vous-même de multiples rendez-vous avec des banques pour les mettre en concurrence.

Ils nous ont fait confiance