Vous souhaitez des réductions d’impôt ?

Effectuez un investissement locatif dans le neuf dans le cadre du nouveau dispositif Pinel ou dans un bien immobilier ancien situé dans des zones à intérêt architectural ou patrimonial reconnu.

Pour votre investissement « Pinel », le minimum d’investissement requis est de 100?000 euros et la réduction d’impôt atteindra 12 % de votre investissement, son plafond étant de 300?000 euros, si votre engagement à louer le bien acquis est de 6 ans, la réduction sera de 18 % si votre engagement est de 9 ans et de 21 % si il est de 12 ans.

Cela équivaut donc à une réduction maximale de 6?000 euros chaque année durant 6 ou 9 ans et de 3?000 euros de la 10ème à la 12ème année, si vous avez choisi la durée maximale de 12 ans.

Important : avec ce nouveau dispositif, vous pourrez dorénavant louer le logement que vous avez acquis à des ascendants ou descendants, sous conditions de ressources et en respectant bien sûr les maxima de loyers.

Attention tout de même, la réduction d’impôt qui découle de cet investissement est comptabilisée dans le plafond global des niches fiscales de 10?000 euros. « Nous le recommandons aux personnes qui disposent encore d’un large disponible, en général celles qui n’ont ni personnel de maison, ni effectué de gros travaux énergétiques dans l’année », précise Marie Perardelle, directeur de l’ingénierie patrimoniale chez Primonial.

En revanche les personnes qui ont déjà largement utilisé les niches fiscales et donc atteint en totalité ou presque le plafond de 10?000 euros, peuvent profiter du dispositif Malraux?: la réduction correspondante n’entrant pas dans les plafonds de 10?000 ou de 18?000 euros. Ce dispositif convient plus particulièrement aux personnes assez fortunées, en capacité d’investir en moyenne 300?000 euros.

La réduction d’impôt dans le cadre du dispositif Malraux est de 22 % ou 30 %, selon la zone. Elle s’applique sur le montant total des travaux effectués avec un plafond annuel de 100?000 euros, ce qui signifie 22?000 ou 30?000 euros de réduction d’impôt annuel. Les travaux retenus peuvent se dérouler sur quatre ans et procurer chaque année une réduction d’impôt. Important : que ce soit avec le le Pinel ou le Malraux, vos intérêts d’emprunts seront déductibles des revenus fonciers générés par les loyers.

20 Nov 2014

Ils nous ont fait confiance