Votre assurance peut se résilier, profitez-en pour faire des économies

Aujourd’hui, 1er mars 2017, marque incontestablement le début d’une nouvelle relation entre emprunteurs, banques et assureurs en ce qui concerne le assurance-emprunteur sous réserve de trouver un contrat d’assurance équivalent en termes de garanties mais qui, bien sûr et c’est là tout l’intérêt de la démarche, sera financièrement beaucoup plus intéressant. Donc source d’économies substantielles à venir.
 

Nouvelle donne au 1er mars 2017

C’est une petite révolution dans le monde feutré de la banque et de l’assurance. La loi Hamon de 2014 autorisait déjà la résiliation de son assurance emprunteur mais uniquement durant la première année suivant la signature de l’offre de prêt.

Dans la pratique, entre la recherche du crédit immobilier au meilleur taux, le bouclage définitif du prêt, le volume de documents à comprendre, valider et signer de la banque à la signature chez le notaire, cette disposition laissait finalement peu de temps au nouveau propriétaire et surtout lui demandait un surcroît d’énergie pour un gain d’argent qui paraissait finalement assez modeste. Mais ça c’était avant ! Désormais, tout emprunteur après obtention de son prêt pourra effectuer un changement d’assurance chaque année, à partir de la première date anniversaire de sa souscription.
 

Objectif : faire jouer la concurrence

Le consommateur emprunteur va donc pouvoir facilement faire jouer la concurrence et choisir parmi une offre plus large avec des produits différents plus couvrants et moins chers.
Et il ne faudra pas hésiter à le faire : à la clé, des montants non négligeables à économiser. Pour les particuliers, l’enjeu de la négociation de la cotisation de cette assurance est aujourd’hui tout aussi important que celle des taux d’intérêts du crédit. Surtout quand ces derniers sont toujours aussi bas tels que maintenant avec une marge de manoeuvre qui devient très étroite.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les tarifs des courtiers spécialisés en crédit immobilier et assurance emprunteur comme acecredit.fr travaillent en grande partie avec des contrats individuels ce qui garantit une totale personnalisation des besoins en couverture et des tarifs plus adaptés, quel que soit la situation de l’assuré. Un emprunteur peut ainsi réaliser des économies de plusieurs milliers d’euros.
 

Tous les contrats sont concernés

Jusqu’à présent seuls 12 % des contrats étaient assurés par un organisme (assureurs alternatifs, courtiers …) autre que la filiale spécialisée de la banque prêteuse. Aujourd’hui, la donne change pour ceux qui vont obtenir leur crédit immobilier, mais également pour les 8 millions de détenteurs de contrats déjà en cours qui pourront eux aussi résilier leur assurance emprunteur et solliciter la concurrence au 1er janvier 2018. A eux de commencer dès à présent leur appel d’offre.

A savoir : la banque prêteuse vérifiera toujours que le nouveau contrat d’assurance remplisse tous les critères qu’elle est en droit d’exiger. Pas question pour elle ni pour l’emprunteur de rogner sur la couverture des risques. 
 

28 Fév 2017

Ils nous ont fait confiance