• Simulation en
    moins de 3 min
    Vous avez besoin d'un prêt immobiler
    au meilleur taux ?
    Offre 100% personnalisée Offre 100%
    personnalisée
    Réponse rapide en 24h Réponse rapide
    en 24h
     
    Meilleurs taux* Meilleurs
    taux*
    Plus de 100 banques partenaires Plus de 100 banques
    partenaires
    *Voir conditions auprès de nos conseillers

Une réforme des aides à la rénovation énergétique en 2020

20 Juin 2019
Une réforme des aides à la rénovation énergétique en 2020
Le gouvernement a annoncé une « remise à plat » des aides à la rénovation énergétique et son souhait de les recentrer sur les ménages les plus modestes.

Simplifier l'accessibilité aux aides financières

Entre la TVA à taux réduit, le crédit d'impôt transition énergétique (CITE), l'éco-PTZ, les aides spécifiques de l'Agence nationale de l'habitat (Anah) et celles du ressort des collectivités territoriales …naviguer parmi ces cinq dispositifs est devenu pratiquement impossible pour un particulier qui peine à s'y retrouver parmi l'offre pléthorique d'aides à la rénovation énergétique. Tel est le constat d'Édouard Philippe, dans son discours de politique générale du 12 juin dernier. Afin de « donner aux Français les moyens de se chauffer sans polluer ni payer toujours plus », le chef du gouvernement souhaite que « les aides existantes » soient remises « totalement à plat ». Le gouvernement souhaite ainsi transformer « le CITE en une aide plus massive, versée en faveur de ceux qui en ont le plus besoin ». Cette transformation devrait avoir lieu en 2020. À la place du CITE, une prime forfaitaire, dont les contours doivent être précisés, devrait être mise en place. Le dispositif est jugé « plus efficace ».

« Le CITE est surtout utilisé par des ménages aisés avec donc peu d'effets vraiment déclencheurs et un rapport coût/efficacité assez mauvais sur certains travaux, notamment ceux concernant les fenêtres ». François de Rugy, Ministre de la Transition écologique et solidaire, a apporté des précisions dès le lendemain de l'annonce gouvernementale. « Ça va aboutir (...) à l'occasion de la loi de finances pour l'année prochaine, sur des aides plus simples, plus massives », a déclaré le ministre à BFM TV. « Quand les Français font des travaux, ils font les travaux, ils avancent l'argent puis un an ou un an et demi après, ils demandent le remboursement d'une partie sans savoir combien (...) ce sera ». « Là, nous aurons des primes : c'est-à-dire que dès que les gens déclencheront les travaux, ils pourront avoir cette prime », a poursuivi le ministre.

Aider les travaux de rénovation énergétique

Rappelons que, dans le domaine, le CITE est l'une des aides les plus importantes. Ce dispositif fiscal permet aux ménages de déduire de leurs impôts une part des dépenses engagées pour installer certains matériaux et équipements permettant d'améliorer la performance énergétique d'un logement, dès lors qu'il s'agit d'une résidence principale et que le logement est achevé depuis plus de 2 ans. Les dépenses remboursables sont celles liées à l'installation d'une chaudière à haute performance énergétique (hors fioul), à l'achat de matériaux d'isolation thermique, à l'installation d'équipements de chauffage ou de production d'eau chaude sanitaire fonctionnant avec une source d'énergie renouvelable ou encore à l'installation d'une pompe à chaleur.

Alexandre Lefrançois
Directeur de l'animation du réseau franchisé
Alexandre LEFRANCOIS , a toujours évolué dans l'univers de la finance et du crédit immobilier (HSBC,UCB et GE MONEY BANK en tant que responsable de secteur sur le Val d'Oise). 2014, il décide de rejoindre le Groupe ACECREDIT d'abord comme Animateur de réseau puis aujourd'hui en tant que Directeur de l'animation du réseau franchisé afin de piloter son expansion et la croissance du chiffre d'affaires.