Une maison à nous, sinon rien !

 

Les Français ont la passion de la pierre depuis toujours et les conclusions du baromètre du rêve immobilier réalisé par Bien’ici, site de recherche de bien immobilier, confirme cet attachement en en précisant les contours. Etre propriétaire, c’est le rêve de la très grande majorité des Francais : 76% des femmes et 71% des hommes interrogés souhaitent posséder un jour une habitation. L’envie de propriété n’attend pas le nombre d’années puisque 95% des 18-24 ans déclarent avoir déjà eu le rêve d’être l’heureux possesseur de son domicile.Une envie qui décroit avec l’âge puisqu’ils ne sont plus qu’environ 65% des 25-54 ans à le souhaiter. Une envie bien légitime, rappelons que la France a l’un des plus faibles taux de propriétaires en Europe (58% en France selon l’Insee).

Une splendide maison, si possible ancienne et rénovée

Les Français préfèrent habiter dans une maison qu’un appartement. C’est le cas pour 63 % des femmes et jusqu’à 79 % pour les hommes qui avouent choisir une « splendide maison » plutôt qu’un « magnifique appartement ». Si, dans leur ensemble, les Français disent préférer neuf, c’est surtout vrai chez les hommes (86 %), tandis que les femmes préfèrent légèrement le neuf au rénové (56 %)

Et dans une grande agglomération francilienne, rhônalpine ou du sud-ouest

Les Français semblent choisir de vivre avant tout dans un lieu fortement urbanisé (35 % environ) ou en périphérie d’une grande ville » (34 % environ), plutôt que de privilégier l’isolement, la campagne et de façon plus surprenante Paris. La capitale ne séduit en effet que 4 % des femmes et 14 % des hommes.

Pas de surprise par contre côté localisation : l’Ile-de-France arrive en tête des régions qui font rêver les Français avec plus de 22 % des votes. Puis, en deuxième position arrivent les 3 régions au sud de la Loire, au climat agréable et aux bassins d’emplois perçus comme dynamiques : l’Auvergne Rhône-Alpes (15%), l’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée (15%) et la Nouvelle Aquitaine (13 %). Autrement dit la périphérie de Paris, Lyon, Toulouse et Bordeaux. Bretagne, Normandie et PACA séduisent chacun environ 10% des Français, peut-être attirés par leurs atouts maritimes. Score nul pour le Grand Est, la Bourgogne Franche-Comté et le Centre Val de Loire.
 

30 Mai 2017

Ils nous ont fait confiance