Combien pour un 4ème étage avec ascenseur ?

En immobilier, la cause est entendue : un étage élevé demande un budget plus conséquent. L’ensoleillement plus important et la vue plus agréable ont un prix qu’il est parfois difficile d’estimer en tant que particulier néophyte.

Plus haut, plus cher…

Quelle différence de prix selon la présence ou non d’un ascenseur ? Quel delta entre l’étage le moins cher et le plus cher ? Quels sont les appartements et les étages les plus recherchés par les Français ? Une étude réalisée par MeilleursAgents.com donne des réponses précises.
 

  • 19%. C’est la différence de prix du mètre carré entre le RDC et le dernier étage dans un immeuble avec ascenseur à Paris. Cette différence passe à 25% s’il s’agit d’une chambre de bonne au dernier étage.
  • Un Français sur deux privilégie le dernier étage dans un immeuble avec ascenseur. En revanche, lorsqu’il n’y a pas d’ascenseur, plus de 4 Français sur 10 préfèrent le 2ème étage.  Logique !
  • Moins de 2 % des particuliers recherchent un RDC quand l’immeuble est équipé d’un ascenseur (un peu moins de 7 % quand il n’y en a pas).
  • C’est entre le RDC et le 1er étage que la différence de prix entre deux étages consécutifs est la plus importante à Paris: +9 % dans un immeuble avec ascenseur, +7 % dans un immeuble sans.

Un impact significatif sur le prix de vente

Cette enquête confirme que les Français privilégient les étages élevés, ensoleillement et vue obligent, dès lors qu’il y a un ascenseur. Mais ce confort a un prix qui impacte le taux d’endettement de l’acquéreur potentiel. Que certains ne soupçonnent pas… En effet près de 40 % pensent que la différence de tarif entre l’étage le plus recherché et le moins recherché est inférieure à 10 %.

Alors qu’en réalité, à Paris comme en province, elle est largement supérieure. A titre d’exemple, pour un appartement parisien de 50m² situé en rez-de-chaussée d’un immeuble avec ascenseur, un particulier devra débourser en moyenne 380 750 €. Pour un même appartement, situé dans le même immeuble mais au 6ème et dernier étage, le prix grimpe lui aussi à 452 700€ soit 19 % plus cher ! «

Le rez-de-chaussée est moins demandé car on y subit plus de nuisances mais il permet de s’offrir une pièce en plus pour le même budget par rapport au dernier étage » résume Sébastien de Lafond, président de MeilleursAgents. « Au dernier, vous aurez une pièce en moins, mais la vue et le soleil en plus ».

En regardant dans le détail, la différence de prix entre le RDC et le dernier étage s’opère principalement dès le passage du RDC au 1er étage. En effet, c’est entre le rez-de-chaussée et le 1er étage que l’écart de prix entre deux étages consécutifs est le plus important : +9 % dans un immeuble avec ascenseur et +7 % dans un immeuble sans ascenseur.
 

22 Mai 2017

Ils nous ont fait confiance