Travaux de rénovation énergétique : par quoi commencer ?

Crédit d’impôt, prêt à taux zéro, prime énergie, chèque énergie… les aides publiques pour la transition énergétique sont nombreuses mais malheureusement peu connues : 78 % des Français ne sont pas en mesure de citer une seule aide financière permettant de réaliser leurs travaux selon les résultats du dernier sondage* OpinionWay pour Monexpert-renovation-energie.fr. Ce sondage met aussi en avant que ces aides sont également mal comprises : 57 % des Français pensent en effet qu’ils ne sont pas du tout aidés par les pouvoirs publics pour leurs travaux de rénovation énergétique.

Focus sur les aides

Parmi les dispositifs les mieux connus figurent le Crédit d’impôt/ CITE /exonération fiscale, cités par 7 % seulement des sondés. Puis les aides fournisseurs (5 %), dont la prime énergie, les aides des fournisseurs d’énergie (EDF, ENGIE) et celles de la grande distribution (Leclerc, Auchan…). Suivent les aides de l’ANAH (connue de 3 % des sondés), le PTZ (2 %), l’ADEME (2 %), l’aide de l’Etat, de la région ou du département (2 %)…

Aucun ne cite par exemple les « chèques énergie », qui peuvent atteindre 200 euros annuels en moyenne. Autre signe de manque d’information de la part des Français : le décalage entre les travaux réalisés en priorité et ceux qui sont le plus efficaces d’un point de vue énergétique. Ainsi 42 % des Français ont déjà changé leurs fenêtres ou envisagent de le faire, selon l’étude. Ils sont 35 % à avoir isolé des combles ou pensé à le faire et 27 % seulement les murs.

Chères fenêtres

Et pourtant : « changer 10 fenêtres d’une maison coûte 5.000 à 6.000 euros, alors qu’isoler 60 m² de combles est plus de deux fois moins cher : autour de 2.000 euros » ajoute Matthieu Paillot, président de Monexpert-renovation-energie.fr (source Les Echos). Et en plus pour un piètre résultat : « des fenêtres mal isolées contribuent à la déperdition de chaleur d’un logement à hauteur de 10-15 %, alors que c’est 30 % pour les combles » argumente -t-il.

Pour Matthieu Paillot, les travaux  les plus efficaces sont dans l’ordre l’isolation des combles, puis celle des murs, puis le changement de système de ventilation, puis le tandem changement du système de chauffage couplé à l’installation de thermostats programmables. Et enfin, en dernier lieu, le changement des fenêtres. Classement des plus utiles lorsqu’on envisage d’acheter dans l’ancien avec travaux.

11 Nov 2018

Ils nous ont fait confiance