Stabilité pour les taux en mai 2021, mais allongement des délais de traitement

Hausse des taux immobiliers

Globalement, les taux du crédit immobilier n’ont pas bougé entre avril et mai 2021 d’après le baromètre Ace Crédit. Ils demeurent à des niveaux planchers, sous les 1% entre 7 et 15 ans et même sous ce seuil sur 20 ans pour les meilleurs dossiers. Jamais le financement immobilier n’a aussi peu pesé sur le budget des particuliers.

La concurrence interbancaire maintient les taux bas

Les taux de crédit immobilier en mai 2021, se maintiennent à des niveaux historiquement bas. Cette stabilité traduit la volonté des banques de maintenir des taux immobiliers ultra-compétitifs dans un contexte de tension sur les transactions. Il n’est pas dû au manque d’attrait pour la pierre – c’est même tout le contraire – mais à la pénurie de biens en vente sur le marché !

Un effet d’aubaine pour les candidats à l’achat

La majorité des emprunts signés sur 15 ans ou moins bénéficient d’un taux moyen immobilier inférieur à 1%. Cet indicateur plafonne à 0,95% sur 15 ans, recule à 0,75% sur 10 ans et atteint seulement 0,65% sur 7 ans. Et pour les meilleurs dossiers, ces conditions généreuses s’appliquent même sur 20 ans avec un taux mini de crédit immobilier à 0,80%. Pour un financement de 250 000€ sur 20 ans, le coût du prêt dépasse à peine 20 000€. Il faut dire que les banques se disputent ces profils, avec des revenus aisés et des situations stables. Elles sont prêtes à renoncer à une rémunération conséquente sur le financement immobilier pour les compter parmi leurs clients.

Par ailleurs, le taux moyen de prêt immobilier sur 25 ans atteint 1,35%. 25 ans c’est la durée maximale autorisée par le Haut Conseil de stabilité financière. Un délai supplémentaire de deux ans peut être ajouté en cas de différé (programme neuf ou ancien avec travaux). Dans le cas d’un emprunt de 300 000€, la mensualité d’un prêt sur 25 ans s’élève à 1 179€ pour un coût total de 53 700€.

La vigilance des banques rallonge les procédures

Le phénomène qui apparaît toutefois c’est l’allongement des délais de traitement des demandes de crédit immobilier.  Certaines banques sont plus vigilantes au  moment d’étudier les dossiers ce qui retarde la production de prêts. Tandis que d’autres, moins sélectives, pourraient accuser un retard en période de sous-effectifs. Ces données sont à prendre en compte pour un projet immobilier réussi. Un courtier en crédit immobilier vous aide dans votre parcours d’achat.

20 Mai 2021

Ils nous ont fait confiance