Résilier son assurance emprunteur, changement annoncé pour 2017

Tout crédit s’assure, c’est le principe de base pour tout établissement bancaire pour se garantir de toute défaillance potentielle de l’emprunteur. Le assurance emprunteur pour la durée de leur prêt. Elle prendra en charge les mensualités si l’emprunteur n’est plus en mesure de rembourser en cas de décès, invalidité et incapacité temporaire de travail.

Déléguer et/ou résilier pour économiser

Le coût de cette couverture n’est pas neutre : en fonction du capital emprunté et de l’âge de l’assuré emprunteur, il peut facilement atteindre quelques dizaines d’euros par mois. C’est donc un poste où il convient d’être vigilant et qui peut permettre de belles économies en faisant jouer la concurrence entre assureurs.
 
Jusqu’à présent, la loi Hamon offrait aux emprunteurs la possibilité de résilier leur assurance de prêt immobilier à tout moment au cours la première année afin de choisir une autre offre sous réserve d’obtenir les mêmes garanties que l’assurance initiale. Mais il fallait agir rapidement pour trouver une nouvelle assurance et effectuer les démarches en respectant le délai imparti des 12 premiers mois.
 

Vers une résiliation pour tous ?

Tout pourrait changer depuis le 17 janvier dernier. Ou plus exactement, la possibilité de résilier l’assurance adossée à un crédit immobilier ne devrait plus être limitée dans le temps. Elle pourrait se faire à chaque date anniversaire l’assurance du prêt immobilier. La commission mixte paritaire (Assemblée nationale et Sénat) vient d’adapter cette mesure qui, une fois entérinée en février, sera applicable dès mars prochain pour tous les nouveaux crédits, et à partir du 1er janvier 2018 pour tous les autres.
 

Faire jouer la concurrence entre banque et assurance

Les banques vont donc avoir une année pour proposer des offres plus « concurrentielles » à leurs clients ayant souscrits des crédits avant le 1er mars 2017. Leurs contrats d’assurance (dits contrats groupes) sont généralement plus onéreux que ceux proposés par des sociétés spécialisées (les assurances déléguées), à prestations équivalentes. Selon le courtier en crédit immobilier acecredit.fr, le coût d’une assurance emprunteur déléguée pour une personne de 30 à 40 ans peut se négocier en moyenne autour de 0.16% du capital emprunté, le coût d’une assurance groupe est environ deux fois plus élevé.
 

26 Jan 2017

Ils nous ont fait confiance