Qui a intérêt à renégocier son prêt immobilier?

Souvenez vous, en 2008, on empruntait au taux de 5,30% sur 20 ans. En décembre 2014, selon l’indicateur des taux négociés par Ace crédit nous sommes aujourd’hui, sur la même durée, à un taux de 2,40%.

Aujourd’hui, on peut affirmer que tout acheteur qui a acheté son bien immobilier entre 2008 et l’année dernière a vraisemblablement intérêt à renégocier aujourd’hui son prêt.

Concrètement, si vous avez souscrit un emprunt à un taux supérieur à 3,5%, la renégociation mérite d’être étudiée. La rentabilité de l’opération va dépendre du montant d’argent que vous avez emprunté, et de celui que vous avez déjà remboursé.

Selon l’ensemble des courtiers en crédit immobilier, un tiers des dossiers qu’ils traitent aujourd’hui sont liés à la renégociation.

Si l’on devait dresser le profil idéal du candidat à la renégociation, ce serait un acquéreur qui a souscrit son prêt sur 20 ans en 2008, à un taux d’environ 5,3 ou 5,4%. Et qui aurait donc encore 14 années de remboursement de prêt à solder. Alors il lui serait aujourd’hui très avantageux de renégocier son prêt à un taux de 2,40%.

De façon moins idéale mais tout de même intéressante, on peut affirmer que les acheteurs ayant souscrits des emprunts aux alentours de 4.5%, d’un montant supérieur à 250 000 euros et dont la durée de remboursement restante est au delà de 15 ans, ont tout intérêt à étudier l’intérêt d’une renégociation.

9 Déc 2014

Ils nous ont fait confiance