Immobilier : Les investisseurs préfèrent le « Pinel » au « Duflot »

La dernière mouture du dispositif d’aide à l’investissement locatif doit être votée prochainement à l’Assemblée.

Celle-ci convient mieux semble-t-il aux investisseurs que le dispositif Duflot..

Selon une étude de l’Ifop commanditée par l’Union financière de France (UFF)*, 23 % des « Français patrimoniaux** » seraient susceptibles d’effectuer des investissements dans l’immobilier locatif en bénéficiant du dispositif Pinel, alors qu’ils n’étaient que 15 % fin 2013. « L’un des assouplissements proposés par Manuel Valls dans le plan de relance du logement fin août, à savoir la possibilité de louer son bien à ses ascendants ou descendants, convaincrait 37 % des personnes n’ayant pas encore réalisé ce type d’investissement », précise l’UFF.

À noter que l’une des innovations de ce nouveau dispositif, le droit d’une colocation intra-familiale sera effective pour les investissements qui seront réalisés à compter du 1er janvier 2015.

Pour autant, le dispositif Duflot-Pinel ne réussit apparemment pas à convaincre totalement les investisseurs à investir dans le neuf : le sondage Ifop nous enseigne en effet que « les Français patrimoniaux préfèrent l’investissement dans l’ancien (57 %), les EHPAD (56 %) et les résidences pour seniors ou retraités (56 %) ».

*Sondage effectué par téléphone, du 2 au 12 septembre 2014, auprès de 301 et 150 clients de l’Union Financière de France.

**Personnes détenant des valeurs mobilières ou d’assurance-vie, d’un niveau, hors immobilier, de plus de 30 000 €, envisageant d’effectuer un placement financier dans les 2 ans ou qui détiennent un bien immobilier locatif.

11 Déc 2014

Ils nous ont fait confiance