Quelle surface pour un investissement locatif optimal ?

Pourquoi il faut investir dans le neuf en 2021

Les taux bas actuels du crédit immobilier incitent à étudier de plus près la pertinence d’un investissement locatif. Mais que choisir entre un studio, un 2 pièces ou une surface plus grande ? La rentabilité locative est un critère mais qui ne doit pas être le seul. Explications.

Le studio, roi de la rentabilité locative

Le studio, logement étudiant par excellence, offre un meilleur rendement. C’est mathématique : si le prix au mètre carré est en moyenne plus élevé d’un peu plus de 10% par rapport à un 2 pièces par exemple, le loyer d’un studio le surpasse d’environ 30% d’après SeLoger ! Au Mans par exemple, comptez environ 45 000€ frais de notaires compris pour un studio de 20 m² qui rapportera 240€ de loyer par mois. Avec un crédit immobilier de 40 000€ pour financer l’opération, les mensualités hors assurance se limiteront à 201€ par mois sur 18 ans au taux de 0,90%. La rentabilité locative brute y dépasse 7%, comme à Limoges, Saint-Étienne, Le Havre ou Perpignan.

3 pièces et au-delà, une gestion locative moins contraignante

Un investissement locatif ne se résume pas à des loyers encaissés : c’est aussi du temps pour trouver le bon locataire, effectuer l’état des lieux, relancer lorsque le paiement des échéances tarde… Et plus la rotation est importante, plus la gestion locative est lourde. Dans un appartement ou une maison de 3 pièces et plus, ce sont non plus des étudiants ou des jeunes actifs mais des familles qui se logent en location. Et les familles affichent plusieurs qualités appréciées des propriétaires bailleurs : deux revenus au lieu d’un seul et une durée moyenne de location plus longue. À la clé pour l’investisseur, c’est moins d’incidents et de petits travaux à gérer, et davantage de sérénité ! Et aussi des chances maximisées de revente, sur un segment plus rare qui permet d’effectuer une plus-value plus importante…

Appartement 2 pièces, le meilleur des deux mondes

Jeune actif, jeune couple, famille monoparentale : l’appartement deux pièces est au croisement des cibles pour un investissement locatif. S’il est bien situé (près des stations de transport en commun et des commerces et services), il a toutes les chances de donner accès à une rentabilité soutenue : plus de 5% dans des villes comme Grenoble, Besançon, Nancy, Metz ou Nîmes. D’un côté il permet de pratiquer des loyers intéressants en rapport à sa surface, de l’autre il se montre moins gourmand qu’un studio en termes de gestion locative.

11 Juin 2021

Ils nous ont fait confiance