Prix immobiliers à Paris, en dessous des 10 000 € ?

Les prix baissent-ils en dessous de 10 000 euros ?

Les ventes des logements anciens sont en repli depuis plusieurs mois, selon les notaires du Grand Paris. Les hausses des prix restent concentrées en grande couronne alors que dans l’agglomération le tassement se confirme.

À Paris, les prix moyens avoisinent les 10 000 €/m²

Si Paris reste parmi les villes les plus chères du monde, l’activité est en repli depuis plusieurs mois. Après avoir bénéficié d’un fort dynamisme sous l’effet de la crise sanitaire et des confinements successifs, le marché en Île-de-France se normalise. À Paris, l’érosion des prix se poursuit, notamment pour les appartements anciens. Ces derniers accusent une baisse de 1,2 % en un an à fin février, selon le dernier communiqué mensuel des notaires du Grand Paris sur la conjoncture immobilière francilienne. Ainsi, alors que la pierre parisienne avoisinait les 11 000 € du mètre carré à l’été 2020, le prix moyen a chuté à 10 550 € le m² en février 2022. Le tassement devrait même se poursuivre d’après les prix issus des avant-contrats, comme l’indiquent les notaires du Grand Paris. 

Une tendance baissière qui risque de se prolonger

Si le recul du prix au m² des appartements anciens à Paris est de -1,2 % en un an, le marché n’est pas encore prêt à se relever. Après des mois de recul, la tendance reste donc à la baisse selon les projections des notaires du Grand Paris. Selon les évolutions annoncées, la baisse pourrait atteindre 10 410 euros au mètre carré en juin 2022. Cela représenterait une baisse historique de -2,40 % en un an pour la capitale et un retour aux valeurs de mars 2020. 

Un marché à la baisse qui profite aux acheteurs parisiens

Ce sont surtout les grandes surfaces et les maisons qui s’en sortent le mieux. L’attractivité renouvelée de ce type de bien pourrait expliquer cette tendance. Il convient toutefois de souligner que les appartements de luxe sont toujours convoités à Paris. Les notaires du Grand Paris estiment notamment que « L’érosion des prix parisiens laisse peut-être de nouvelles opportunités aux acheteurs, apportant une nouvelle fluidité au marché ». L’année 2022 pourrait permettre aux acquéreurs de se relancer et de revenir sur le marché immobilier parisien. Pour concrétiser un achat immobilier à Paris et profiter d’un retour normalisé des prix du marché, il est essentiel d’étudier la faisabilité de ce projet en amont. Le calcul de la capacité d’emprunt est une étape indispensable, au même titre que le calcul des frais de notaire. Il est possible de faire une simulation avec les outils en ligne. L’aide d’un courtier est toutefois utile pour optimiser un dossier de demande de crédit et négocier les meilleurs taux.

27 Mai 2022

Ils nous ont fait confiance