Prêt immobilier : l’immobilier ancien profite de la faiblesse des taux de crédit.

Une nouvelle fois, les taux d’intérêt des emprunts immobiliers ont baissé en octobre. Concrètement, de quelle manière cela impacte-t-il les acquéreurs ?

La dernière mise à jour du Tableau de bord de l’Observatoire Crédit Logement/CSA nous indique qu’en octobre, les taux d’intérêt des crédits immobiliers étaient en moyenne de 2,50 %. Les acquéreurs ne s’y trompent pas puisque qu’au mois d’octobre on constate une augmentation sensible de la reprise du nombre de prêts immobiliers accordés.

Depuis janvier 2014, les taux d’intérêt ont perdu 58 points de base. L’Observatoire Crédit Logement/CSA a comparé cette tendance baissière à l’évolution du prix de l’immobilier. Ainsi, dans l’ancien, la baisse des taux enregistrée depuis fin 2011 équivaut à une diminution de… 13 % des prix ! Les taux d’intérêt baissant, le pouvoir d’achat augmente.

Mais les acquéreurs ne profitent pas tous de la même manière des taux de crédits bas. Par exemple, les taux sont plus faibles pour ceux qui se portent acquéreurs d’un logement ancien : 2,49 % contre 2,56 % pour un logement neuf.

L’acquisition d’un logement neuf revêt pour la banque un risque plus important que pour un logement ancien. Pourquoi ? Tout simplement parce que le bien immobilier qui sert de garantie au crédit n’est pas encore construit. Ainsi le risque étant plus élevé, le taux d’intérêt l’est également. 

17 Nov 2014

Ils nous ont fait confiance