Près de 7 Européens sur 10 sont propriétaires de leur logement

Au sein de l’Union Européenne, l’accès à la propriété est une tendance générale largement partagée. Et surprise, les Français ne sont pas les premiers à se déclarer être propriétaires. La maison est la forme de logement la plus présente.

Selon des données publiées jeudi dernier par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne situé au Luxembourg, sept Européens sur dix (69,3 % précisément) vivaient en 2016 dans un logement dont ils étaient propriétaires. Les trois autres (30,7 %) étaient donc en toute logique locataires de leur logement.

La mission d’Eurostat se cantonne à produire des statistiques de haute qualité pour l’Europe de façon à permettre des comparaisons fiables entre les pays et les régions. En ce qui concerne a question immobilière, il n’est pas en mesure d’évaluer ni d’analyser les raisons des différences qui existent d’un Etat à l’autre telles que le prix, la fiscalité, les aides publiques, les conditions de crédit, entre autres. Par contre, il a clairement établi que ce sont les Européens de l’Est qui ont le plus tendance à posséder leur logement.

La Roumanie frôle le 100% de propriétaires, l’Allemagne loin derrière

À l’exception de Malte, on ne trouve que des pays qui étaient derrière le rideau de fer dans le top dix des nations où la part des propriétaires est la plus importante : elle culmine à 96 % en Roumanie, suivie de près par la Lituanie (90,3 %), la Croatie (90,1 %), la Slovaquie (89,5%) et la Hongrie (86,3%).

À l’opposé, on trouve avant tout des pays d’Europe de l’Ouest avec une dernière place (fait suffisamment rare pour le mentionner) pour l’Allemagne (seule 51,7 % de sa population est propriétaire). Le pays natal de Goethe précède l’Autriche (55 %), le Danemark (62 %) le Royaume-Uni (63,4 %) et la France qui, avec 64,9 % de propriétaires, occupe seulement la 24e place parmi les 28 pays de l’UE.

De préférence dans une maison

D’après Eurostat, plus d’un Européen sur deux (57,7 %) vit dans une maison individuelle, alors que 41,8 % déclarent vivre dans des appartements.

Là encore, les différences sont notables entre les pays. Ce sont de fait les Irlandais et les Britanniques qui sont les plus nombreux à vivre dans une maison (respectivement 92,5 % et 84,8 %). L’Espagne et la Lettonie arrivent en queue de peloton avec moins de 40 % de leur population vivant dans une maison.

Les Français (et ce n’est pas un scoop) préfèrent de loin la maison. Avec un ratio de 68,4 %, la France se situe en huitième position, devant le Danemark mais derrière la Slovénie.
 

8 Nov 2017

Ils nous ont fait confiance