Peut-on avoir des taux négatifs en France ?

Taux négatifs, ou comment être payé pour emprunter…

Cela peut faire rêver plus d’une personne à la recherche d’un crédit immobilier : être payé pour emprunter. Cela signifierait ne plus avoir d’intérêts d’emprunt à payer pour un crédit. Mieux que le Prêt à Taux Zéro, vous auriez moins à rembourser que la somme empruntée. Le taux négatif existe bel et bien, il fait même beaucoup parler de lui, sous l’impulsion de la BCE. Celle-ci souhaite pousser les organismes bancaires à prêter de l’argent, plutôt que de le garder bien tranquillement au fond des caisses. L’objectif affiché de la BCE est de relancer la croissance et de faire en sorte que l’argent circule de nouveau dans notre économie.

 

Quels sont les impacts sur les ménages ?

Ne rêvons pas, votre banquier ne vous proposera pas de crédit immobilier à taux négatif ! C’est tout simplement interdit par le Code civil français. Seuls les États et les banques sont autorisés à emprunter à des taux négatifs. Les ménages ne sont donc pas directement concernés par ces taux négatifs, mais ils influent tout de même sur les taux de crédit, qui continuent de baisser…

 

Zoom sur l’exception belge !

En Belgique, le crédit à taux variable a permis à certains emprunteurs de bénéficier de taux négatifs. Situation rocambolesque, ce sont les banques qui ont dû verser des intérêts aux emprunteurs. En France, quelques propriétaires qui avaient emprunté à taux variables, ont eu la bonne surprise de se retrouver avec un taux à 0 %. Ces cas restent cependant très isolés car les prêts immobiliers à taux variable n’ont pas la cote en France : ils présentent peu d’intérêt actuellement, à l’heure où les taux des crédits immobiliers sont au plus bas.

 

Besoin d’aide ou de conseils ? Les équipes ACE Crédit sont à votre écoute, n’hésitez pas à contacter l’agence ACE Crédit la plus proche de chez vous !

1 Juin 2016

Ils nous ont fait confiance