Où investir dans un studio étudiant ?

Ce qu'il faut retenir de l'immobilier de 2020

Avec un taux de crédit immobilier à un niveau raisonnable (1,25% en moyenne d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA) et un marché locatif faisant figure de valeur refuge au sortir de la crise sanitaire, le studio étudiant demeure un choix pertinent pour se constituer un patrimoine. Mais où faut-il investir pour trouver le studio étudiant idoine afin de réaliser une bonne opération ?

Dans les villes préférées des étudiants

Le Figaro a récemment classé les villes idéales pour poursuivre ses études, et le classement place trois métropoles souvent lauréates de ce genre de palmarès : Toulouse, Lyon et Nantes. Trois capitales régionales  qui accueillent respectivement plus de 100 000, 150 000 et 50 000 étudiants. Plus abordables que Paris, plus riches en programmes universitaires et plus animées que les villes moyennes, elles bénéficient d’un fort pouvoir d’attraction auprès des jeunes désireux de mener à bien leur cursus dans un environnement dynamique. Un investissement immobilier à Toulouse, Lyon ou Nantes est la garantie de profiter d’une forte demande ! C’est aussi le cas à Grenoble (4e) et Aix-en-Provence (5e).

Dans les agglomérations les plus rentables

Une rentabilité locative approchant les 10% : c’est le rêve de tout investisseur et c’est souvent la motivation à choisir un studio étudiant pour un investissement. Dans certaines villes, ce chiffre est d’autant plus accessible que les tarifs à l’achat sont nettement en-deçà des standards des grandes agglomérations ! Les Echos révélait en début d’année les championnes de la catégorie avec un quinté formé par Saint-Étienne (9,8%), Mulhouse (9,7%), Bourges, Sarcelles (9,3%) et Béziers (9,1%). Certes, leurs populations étudiantes ne sont pas les plus importantes, mais elles existent ! Il est toutefois très important de cibler le bon emplacement, proche des établissements supérieurs, pour attirer cette clientèle si convoitée. Louer un studio étudiant meublé peut aussi faire la différence, c’est aussi le moyen de bénéficier de loyers supérieurs et du statut avantageux de loueur d’un bien meublé non professionnel et de l’abattement fiscal de 50% sur les recettes.

Dans des biens défiscalisables

La fiscalité est en effet un enjeu dans un investissement locatif. Le choix d’investir dans un studio étudiant « nu » peut permettre de bénéficier d’un autre dispositif de défiscalisation : le Pinel dans le neuf ou l’ancien réhabilité, ou le Denormandie dans l’ancien rénové. Dans tous les cas, c’est une déduction d’impôt sur le revenu pouvant atteindre 21% du montant total de l’investissement sur 12 ans ! Globalement, les grandes agglomérations sont éligibles au Pinel et les villes moyennes au Denormandie. Des exemples ? Quimper, Limoges, Niort, Evry et Poitiers trustent la meilleur rentabilité locative en Denormandie d’après MeilleursAgents, voilà donc des préfectures où investir dans un studio étudiant est accessible et gagnant ! En Pinel, c’est encore Toulouse qui est classée en tête de la rentabilité dans un palmarès du Figaro réalisé en 2019, devant… Lyon et Nantes.

6 Août 2020

Ils nous ont fait confiance