Neige et immobilier, un duo au sommet

Beau temps, belles pistes, la semaine de vacances au ski s’annonce sous les meilleures auspices. L’occasion peut-être d’imaginer investir dans l’immobilier en montagne, au pays de l’or blanc ?
 

Prix stables et transactions à la hausse

Actuellement, les prix des biens immobiliers à la montagne, à l’instar de ceux de la ville dont ils suivent globalement la tendance, sont plutôt stables et les transactions ont repris des couleurs. Localisation et taille du domaine skiable vont déterminer les fourchettes de prix d’achat. Sans surprise, c’est dans les Alpes que le prix de l’immobilier de la neige est le plus élevé. Avant de calculer sa capacité d’emprunt, il faut savoir que, dans les stations de prestige (Courchevel en tête), les prix démarrent à 5 000 €/ m² pour atteindre aisément 12 000 € /m². Pour les stations plus familiales, il faut compte entre 2 300 € à 7 000 € du mètre carré.
 

On ne skie plus en 2017 comme dans les années 80 !

Cette envolée s’explique en partie par une forte demande en appartements confortables et donc plus grands que le fameux studio-cabine de 20 m² des années 70-80. Le souhait des vacanciers n’est plus de se loger dans un dortoir avec pour unique objectif de faire du ski toute la journée mais de profiter d’une réelle qualité de vie à l’intérieur du logement comme à l’extérieur. La plupart des stations ont développé d’ailleurs depuis quelques années de nouvelles infrastructures de loisirs, de culture et de bien être pour répondre à ces nouveaux besoins. Il ne faut donc pas hésiter à privilégier l’achat d’un appartement de d’au moins 45 à 50 m². Regardez aussi les conditions d’accès, par la route ou le train.

 

Des activités touristiques moins dépendantes de la neige

Le réchauffement climatique et sa conséquence, le manque de neige en station, a été également intégré par les professionnels du tourisme montagnard. Les domaines skiables entre 1 000 et 1 500 mètres d’altitude ont investi dans les techniques d’enneigement artificiel dont le plus connu est le canon à neige. Mais pour jouer la carte de la sécurité, les amoureux du ski auront tout intérêt à investir pour leur achat plaisir dans une station à 1 800 m avec un domaine étendu pour bénéficier d’un maximum de pistes ouvertes, même en cas de faible enneigement. Ce qui évite les risques de désistements en cas de location. Près de 50 % des propriétaires louent leur bien quelques semaines par an pour couvrir tout ou partie des charges. A savoir : les recettes d’une location pendant toute la saison ne seront pas suffisantes pour intégrer le remboursement des mensualités d’un crédit immobilier.
 

7 Fév 2017

Ils nous ont fait confiance