• Simulation en
    moins de 3 min
    Vous avez besoin d'un prêt immobiler
    au meilleur taux ?
    Offre 100% personnalisée Offre 100%
    personnalisée
    Réponse rapide en 24h Réponse rapide
    en 24h
     
    Meilleurs taux* Meilleurs
    taux*
    Plus de 100 banques partenaires Plus de 100 banques
    partenaires
    *Voir conditions auprès de nos conseillers

Louer sa résidence secondaire, un "oui, mais..." plutôt frileux

07 Avril 2017
Louer sa résidence secondaire, un
En avril ne te découvre pas d'un fil dit le proverbe… et prépare tes vacances, a-t-on envie d'ajouter après ces quelques jours ensoleillés. C'est l'occasion de se pencher sur les habitudes et les motivations des heureux propriétaires de résidence secondaires. Selon une étude de l'Ifop réalisée pour la FNAIM - la Fédération Nationale de l'Immobilier, seuls 40% des propriétaires de résidences secondaires la (ou les) mettent en location. Les 60 % restants en font un usage exclusivement personnel.
 

Qui loue volontiers ?

Le profil des propriétaires de résidences secondaires en France est assez homogène : cadres ou professions libérales habitant la région parisienne, dont les deux tiers sont âgés de plus de 50 ans. Parmi ces propriétaires, 40% ont déclaré mettre au moins un de leur bien en location, mais pas plus de 10 semaines par an pour la moitié d'entre eux. La mise en location de sa résidence secondaire est une pratique communément partagée mais l'usage personnel reprend largement le dessus pendant la période estivale.
 

Pourquoi et comment louer ?

Chacun résout son équation personnelle à sa manière, mais en règle générale, la motivation principale est la même : couvrir les charges d'entretien et les annuités du crédit immobilier le cas échéant. Au-delà, les motivations s'émoussent. La crainte d'hériter de soucis nouveaux l'emporte sur la perspective de gains. Plusieurs types de peurs sont également paralysantes, comme la crainte de ne pas trouver assez de clients ou l'astreinte d'être sur place. Le recours à des proches pour trouver un locataire ou à une agence immobilière permet à ces bailleurs occasionnels de lever ces freins en partie et d'offrir une valeur ajoutée réellement « humaine », ce que ne peuvent pas faire les plateformes en ligne de location (Le Bon Coin, Abritel et Airbnb trustent la moitié de ce marché sur internet). 
 

Convaincre les indécis

De leur côté,  60% de propriétaires n'envisagent pas de louer leur résidence secondaire car ils veulent en rester "l'utilisateur exclusif" et se montrent frileux face aux risques de détérioration. S'y ajoutent un manque de confiance aux intermédiaires ou une crainte de ne pas pouvoir/savoir bien gérer leur location. Les convaincre de passer le pas ou plutôt de confier leurs clés, est un des challenges à relever par la FNAIM. L'organisation syndicale des professionnels de l'immobilier en France souhaite favoriser l'essor de nouvelles pratiques de location afin de s'adapter à l'évolution des comportements de leur client, qu'ils soient propriétaires ou locataires de courte durée.
 

Franck LEVY
Directeur Général

Frank Levy, juriste de formation, titulaire d'un DEA de droit du travail (La Sorbonne) débute sa carrière dans la sphère immobilière et devient rapidement directeur d’agence immobilière. Par la suite, il participe au lancement de la franchise d’agence immobilière Guy Hoquet. En 1995, une rencontre décisive avec Joël Boumendil va le convaincre de participer à la création d’acecredit en tant que conseiller financier en crédit immobilier au sein de l'agence de Levallois-Perret. Dès 2001, il nommé directeur commercial pour accompagner le développement rapide du groupe acecredit.fr. En charge du recrutement, de la formation et de l'animation des équipes commerciales présentes en agences, il participe en 2008 à la mise en place de la franchise, nouveau relais de croissance d’acecredit, avec la volonté absolue de privilégier avant tout la qualité de la relation client sur l’aspect purement technique du crédit immobilier et de l’assurance emprunteur. Depuis 2014, il est Directeur Général du groupe acecredit pour prendre en charge et structurer l’ensemble des activités. L’entrée dans le capital de l’investisseur Edmond de Rothschild Investment Partner va lui permettre d’accélérer le maillage de l'enseigne en France, tant à travers des succursales que des franchises.

Ses compétences et son savoir-faire professionnel, sa grande expérience du terrain le positionnent aujourd’hui comme un auteur de référence au sujet du crédit immobilier en France et du management de réseau. Il est convaincu que la création d’une relation humaine solide, basée sur le professionnalisme et la confiance entre le courtier, le banquier et les clients d’acecredit est la pièce maîtresse dans le dispositif d’obtention de crédit immobilier et le gage d’un partenariat gagnant-gagnant sur le long terme. Pour lui, plus que la recherche du crédit immobilier le moins cher pour lui même, c’est l’écoute, la confiance et l’accompagnement des clients jusqu’à la signature chez le notaire qui vont faire toute la différence.