Les permis de construire en forte augmentation

Les villes où investir en 2022

Le nombre de permis de construire délivrés en France explose pour frôler des niveaux record au premier trimestre 2022. C’est ce que révèlent les statistiques officielles.

Hausse spectaculaire du nombre de permis de construire

De mai 2021 à avril 2022, 500 400 logements ont été autorisés à la construction, selon les dernières estimations du ministère de la Transition écologique. Un niveau inédit depuis plus de dix ans. C’est même 85 900 de plus qu’au cours des 12 mois précédents. Et sur le seul premier trimestre 2022, le nombre de permis de construire délivrés s’élève à 141 900. Un chiffre qui n’a jamais été aussi élevé depuis 15 ans, note le ministère. La barre symbolique des 500 000 constructions neuves a ainsi été franchie sur douze mois, souvent considérée par les professionnels du secteur comme le rythme à atteindre.

Un écart entre les permis et les chantiers lancés 

Dans le même temps, on estime que les mises en chantier lancées s’élèvent à 392 600 logements, une différence avec les permis qui n’avait plus été observée depuis 2013. Les logements mis en chantier augmentent donc de +4,1 % sur la période en comparaison à celle des 12 mois précédents (mai 2020 à avril 2021). Un écart qui s’explique par l’effet trompeur de ce pic de permis qui correspond à l’instruction des dossiers déposés quelques mois auparavant. En effet, les chiffres exceptionnels font suite à une forte hausse des dépôts de demandes de permis en décembre 2021. Ce qui s’explique par l’entrée en vigueur de la réglementation environnementale (RE2020) plus contraignante pour les constructions neuves. « Un phénomène identique s’était produit en 2013 lors de l’application de la réglementation thermique 2012 », rappelle d’ailleurs le ministère.

Une réglementation pour limiter les émissions de GES

Les chiffres devraient nettement décroître dans les mois à venir suite à l’entrée en vigueur de la nouvelle norme RE2020 au 1er janvier, selon les professionnels du secteur. Cette réglementation RE2020 vise à limiter les émissions de gaz à effet de serre (GES) de la construction neuve. L’objectif est donc d’inciter à construire en utilisant des matériaux dits biosourcés, comme le bois dont la fabrication est moins polluante que le béton ou l’acier. La nouvelle norme impose également aux nouvelles constructions d’être mieux isolées pour un meilleur confort thermique et un impact moindre sur le climat. La Fédération française du bâtiment a annoncé entre 7 et 8 % le surcoût de cette réglementation pour le secteur en 2022.

Avec la hausse des taux d’emprunt et le durcissement des règles d’octroi de crédit, il est recommandé de préparer son projet immobilier en amont. L’accompagnement d’un courtier est alors essentiel. Grâce à sa connaissance fine du crédit et son réseau, il négocie l’offre la plus intéressante et au meilleur taux.

14 Juin 2022

Ils nous ont fait confiance