Les Notaires confirment une année exceptionnelle pour l’immobilier

Essentiellement porté par l’attractivité des taux d’intérêt historiquement bas (1, 12 % en moyenne toutes durées confondues et hors assurance, selon le dernier Observatoire Crédit logement CSA), le marché immobilier a été particulièrement dynamique en 2019.

Volume de ventes jamais vu

En témoigne le Bilan Immobilier de l’année 2019 publié par les notaires et rapporté dans le Figaro Immobilier, le cap du million de transactions sera bien bel et bien franchi. En France, au cours des douze derniers mois, le volume s’élève précisément à 1 million 59 000. Du record historique. Cela représente 100.000 transactions de plus qu’il y a un an, soit une hausse annuelle de 10,4%.

Pour les Notaires, l’explication de cet emballement pour la pierre est simple : « il n’a jamais été aussi facile de financer l’achat d’une maison ou d’un appartement. L’immobilier est considéré comme une valeur refuge et un élément de ré assurance pour l’avenir, notamment en prévision de conditions moins favorables lors de la retraite ». Selon les statistiques des notaires portant sur les actes authentiques de ventes au 3ème trimestre 2019, sur un an, les prix des appartements anciens ont augmenté de +4 %.  Cette hausse est plus forte en Île-de-France (+4,7 %) qu’en province (+3,5 %) ajoutent-ils. Pour les maisons anciennes, l’évolution des prix sur un an est comprise entre +2% et +3%. La hausse est plus forte en province (+2,8%) qu’en Île-de-France (+1,2%).

Un pouvoir d’achat immobilier stable

Pour devenir propriétaire d’un appartement, le prix de vente médian en province s’établit à 125 000 € et pour une maison, il s’élève à 165 000 €. Côté pouvoir d’achat, les notaires avancent les calculs suivants : « en moyenne, la surface finançable (mensualité de 800 € /mois pendant 20 ans et sans apport), d’un appartement ancien sur l’ensemble de la France est stable sur un an à 56 m². Pour les maisons, la surface finançable (mensualité de 1300 € /mois pendant 20 ans et sans apport), atteint 154 m², également stable sur un an ».

Prix moyen 2020 à Paris : 10 300 €/m² minimum

Le marché de la capitale est coupé en trois entre l’Est à moins de 10.000 euros le m², le Centre, à plus de 12.000 euros le m² et l’Ouest, entre les deux. Les écarts de prix sont désormais importants : il faut compter 14 180€/m² dans le 6ème pour le plus cher… à 8 490 €/m² dans le 19ème pour le plus « abordable ». Selon les projections des avant-contrats, le prix moyen d’un appartement parisien va atteindre 10.300 €/m² en janvier 2020.

22 Déc 2019

Ils nous ont fait confiance