Le logement bénéficie de nouvelles mesures au 1er octobre 2014

Au début du mois d’octobre, plusieurs mesures concernant le logement rentrent en vigueur : l’obtention d’un prêt à taux zéro (PTZ+) et ses nouveaux critères, le zonage immobilier de la France qui évolue en faveur des grandes villes.

Obtenir un prêt à taux zéro (PTZ+) devient donc plus facile. Les conditions d’octroi de ce prêt aidé, exclusivement réservé aux nouveaux propriétaires, se sont assouplies. Les plafonds de revenus à ne pas dépasser sont en effet revus à la hausse d’environ 20% dans les zones périurbaines et rurales.

D’autre part, les différés de remboursement ont été nettement améliorés. Un décret en date du 1er août 2014 a dans un premier temps relevé les différés de remboursement pour les 3 catégories de revenus les plus faibles, respectivement à 14, 7 et 5 ans.

Dans un second temps, Manuel Valls a présenté son plan de relance de la construction : ce qui aboutit à ce que les durées de 7 et 5 ans pour les catégories 2 et 3 soient rehaussées à 14 et 8 ans.?

Autre nouveauté, entrée en vigueur le 1er octobre, le nouveau zonage immobilier. L’essentiel concerne les grandes villes en région : Lille, Marseille, Lyon. Ces importantes métropoles et leurs agglomérations (1.200 communes au total) basculent en effet de la zone B1 à la zone A. Concrètement, cela signifie des plafonds de loyer augmentés pour les investissements locatifs sous le nouveau régime Pinel. Ainsi, les revenus locatifs pourront être plus élevés qu’avant.?

Ce nouveau zonage s’applique aussi à l’obtention du PTZ+. Les primo-accédants lyonnais ou marseillais pourront ainsi plus facilement être éligibles à ce type de prêt, les plafonds de revenus de la zone A étant supérieurs à ceux de la zone B1.?

Enfin, toujours au 1er octobre, les aides au logement (APL, ALF, ALS) sont revalorisées. Le gouvernement Valls a en effet décidé le maintien d’une revalorisation. 

6 Oct 2014

Ils nous ont fait confiance