• Simulation en
    moins de 3 min
    Vous avez besoin d'un prêt immobiler
    au meilleur taux ?
    Offre 100% personnalisée Offre 100%
    personnalisée
    Réponse rapide en 24h Réponse rapide
    en 24h
     
    Meilleurs taux* Meilleurs
    taux*
    Plus de 100 banques partenaires Plus de 100 banques
    partenaires
    *Voir conditions auprès de nos conseillers

Le crédit d’impôt des fenêtres s'arrête le 1er juillet 2018 !

17 Nov. 2017
Le crédit d’impôt des fenêtres s'arrête le 1er juillet 2018 !
Un peu plus de temps que prévu initialement mais pas de quoi tarder non plus...

Les particuliers qui souhaitent changer leurs portes et fenêtres en bénéficiant de l'aide financière apportée par le crédit d'impôt pour la transition énergétique doivent se décider et planifier rapidement ces travaux d'isolation. L'Assemblée Nationale, qui avait suspendu les dernières décisions du gouvernement à ce sujet pour mieux l'examiner, vient de voter définitivement un amendement qui modifie le calendrier de leur sortie progressive en 2018 du crédit d'impôt.

Arrêt au 1er juillet 2018 

Dans les faits, les députés ont adopté en commission un amendement du rapporteur général Joël Giraud (LaREM) au projet de budget 2018, qui proroge le crédit d'impôt transition énergétique (CITE) jusqu'au 31 décembre 2018. L'Assemblée nationale a donc décidé de maintenir le crédit d'impôt transition énergétique en 2018. Mais en excluant le changement des portes d'entrée, fenêtres et volets isolants à partir du 1er juillet prochain. Concrètement, le taux du Crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) applicable aux portes, aux fenêtres et aux volets sera donc réduit de 30% à 15% le 1er janvier 2018 (au lieu du 27 septembre 2017 dans le projet initial du gouvernement). Puis sera ramené à 0% le 1er juillet 2018 (au lieu du 27 mars 2018). Les chaudières au fioul seront également exclues du champ du CITE à compter du 1er janvier (au lieu du 27 septembre).

Optimiser l'efficacité des aides

Le gouvernement justifie ce choix par le fait que le changement de portes, fenêtres et volets ne présente pas un bon "rapport coût-bénéfice" et a trop donné lieu dans le passé à des effets d'aubaine. "Les économies d'énergie sont faibles et l'attrait pour ces travaux porte davantage sur l'isolation phonique et le confort", estime le ministère de la Transition écologique.
Suite à sa rencontre avec les professionnels du bâtiment en octobre, le président avait souhaité qu'il "n'y ait pas une rupture brutale sur les portes et fenêtres". Ce qui explique ce petit sursis de 8 mois. 
 

Franck LEVY
Directeur Général

Frank Levy, juriste de formation, titulaire d'un DEA de droit du travail (La Sorbonne) débute sa carrière dans la sphère immobilière et devient rapidement directeur d’agence immobilière. Par la suite, il participe au lancement de la franchise d’agence immobilière Guy Hoquet. En 1995, une rencontre décisive avec Joël Boumendil va le convaincre de participer à la création d’acecredit en tant que conseiller financier en crédit immobilier au sein de l'agence de Levallois-Perret. Dès 2001, il nommé directeur commercial pour accompagner le développement rapide du groupe acecredit.fr. En charge du recrutement, de la formation et de l'animation des équipes commerciales présentes en agences, il participe en 2008 à la mise en place de la franchise, nouveau relais de croissance d’acecredit, avec la volonté absolue de privilégier avant tout la qualité de la relation client sur l’aspect purement technique du crédit immobilier et de l’assurance emprunteur. Depuis 2014, il est Directeur Général du groupe acecredit pour prendre en charge et structurer l’ensemble des activités. L’entrée dans le capital de l’investisseur Edmond de Rothschild Investment Partner va lui permettre d’accélérer le maillage de l'enseigne en France, tant à travers des succursales que des franchises.

Ses compétences et son savoir-faire professionnel, sa grande expérience du terrain le positionnent aujourd’hui comme un auteur de référence au sujet du crédit immobilier en France et du management de réseau. Il est convaincu que la création d’une relation humaine solide, basée sur le professionnalisme et la confiance entre le courtier, le banquier et les clients d’acecredit est la pièce maîtresse dans le dispositif d’obtention de crédit immobilier et le gage d’un partenariat gagnant-gagnant sur le long terme. Pour lui, plus que la recherche du crédit immobilier le moins cher pour lui même, c’est l’écoute, la confiance et l’accompagnement des clients jusqu’à la signature chez le notaire qui vont faire toute la différence.