Le bel été du marché immobilier d’Ile de France

Le dernier rapport des notaires d’Ile de France sur la situation du marché immobilier francilien au 30 août vient d’être rendu public.

Le premier point positif pour le marché des transactions est la fin du dispositif d’abattement de 25 % sur les plus-values. De juin à août, ce sont en effet 39.260 logements anciens qui se sont vendus, soit en hausse de 9 % par rapport à 2013, sur la même période. À Paris, bien sûr, un secteur particulièrement apprécié par les investisseurs, de très fortes progressions ont été enregistrées. Les ventes ont été en augmentation de 25 %.

Ces chiffres positifs et encourageants doivent pourtant être relativisés. En effet, les volumes de vente demeurent faibles et la période considérée très courte. Il faut garder à l’esprit que sur la période qui court de juin à aout 2014, l’activité de vente de biens immobiliers en Ile-de-France est de 7 % inférieure aux 42.300 ventes enregistrées en moyenne annuelle durant ces 10 dernières années.

Dans le même temps, sur la période de mai à août 2014, les prix des biens immobiliers anciens ont progressé de 1,8 % en Ile-de-France (3,9 % pour les maisons et 0,9 % pour les appartements). Ce phénomène constaté chaque été correspond aux nombreux déménagements, habituels en cette période.

En réalité, et après la prise en compte statistique de cet effet saisonnier, les prix franciliens des logements restent stables, n’augmentant que de 0,2 % sur le trimestre pour l’ensemble des logements : + 1,5 % pour les maisons et – 0,4 % pour les appartements.

Enfin, selon ce rapport des notaires franciliens, un léger fléchissement des ventes devrait apparaitre à l’automne et on devrait constater un recul des prix d’environ 1,3 % en Ile-de-France. 

17 Nov 2014

Ils nous ont fait confiance