• Simulation en
    moins de 3 min
    Vous avez besoin d'un prêt immobiler
    au meilleur taux ?
    Offre 100% personnalisée Offre 100%
    personnalisée
    Réponse rapide en 24h Réponse rapide
    en 24h
     
    Meilleurs taux* Meilleurs
    taux*
    Plus de 100 banques partenaires Plus de 100 banques
    partenaires
    *Voir conditions auprès de nos conseillers

La maison individuelle en petite forme

10 Mai 2018
La maison individuelle en petite forme
De janvier à mars, les ventes ont reculé de 17% par rapport au premier trimestre 2017, selon l'indicateur Markemétron publié par Caron Marketing et les Constructeurs et aménageurs de la Fédération française du Bâtiment (LCA-FFB) et relayé par le site LaVieImmo.com.

La construction en baisse

La situation est confirmée par les chiffres du ministère de la Cohésion des territoires qui constate un recul des mises en chantier de logements neufs de 3,4% de janvier à mars en France (en données brutes), comparé aux trois mêmes mois de 2017. Les permis de construire pour un logement individuel accusent une baisse de 9.1%.

Les professionnels y voient un début de tendance lourde qui pénalise les ménages modestes, ceux qui investissaient principalement dans les zones dites « rurales » B2 et C, terres d'élection de la maison individuelle neuve et désormais exclues du dispositif PTZ. D'ordinaire favorable aux décisions d'achat de maisons individuelles, le deuxième trimestre "constituera un test décisif" estime LCA-FFB.

Des taux d'intérêts plus qu'attractifs

Et pourtant, en avril, les taux des crédits immobiliers ont une nouvelle fois diminué - d'un tout petit point de base (soit 0,01 %) - pour s'établir à 1,47 % en moyenne (toutes durées confondues et hors assurance et coût des sûretés) selon l'Observatoire Crédit Logement/CSA. Un bon dossier pourrait obtenir actuellement un taux de 1.40% pour 15 ans ou 1.55% pour 20 ans (hors assurance –source acecredit.fr). En parallèle, les banques accordent également beaucoup plus facilement des prêts longue durée. L'objectif pour elles étant de pouvoir répondre favorablement à des demandes de prêts de ménages qui n'auraient sans doute pas pu supporter le poids de mensualités plus élevées pour un prêt accordé sur dix ou quinze ans, par exemple.

La concurrence est toujours en effet très forte entre les établissements bancaires, car ils cherchent à maintenir le nombre total de clients qu'ils servent et ont, dans le même temps, besoin d'attirer de nouveaux clients. Ces derniers vont ainsi bénéficier d'une politique de prêts avantageuse, « rendue possible par des conditions de financement et de refinancement de la production de crédits toujours excellentes. Elle bénéficie aussi de liquidités disponibles dans l'économie (sur) abondantes et bon marché », détaille l'Observatoire.

Alexandre Lefrançois
Directeur de l'animation du réseau franchisé
Alexandre LEFRANCOIS , a toujours évolué dans l'univers de la finance et du crédit immobilier (HSBC,UCB et GE MONEY BANK en tant que responsable de secteur sur le Val d'Oise). 2014, il décide de rejoindre le Groupe ACECREDIT d'abord comme Animateur de réseau puis aujourd'hui en tant que Directeur de l'animation du réseau franchisé afin de piloter son expansion et la croissance du chiffre d'affaires.