• Simulation en
    moins de 3 min
    Vous avez besoin d'un prêt immobiler
    au meilleur taux ?
    Offre 100% personnalisée Offre 100%
    personnalisée
    Réponse rapide en 24h Réponse rapide
    en 24h
     
    Meilleurs taux* Meilleurs
    taux*
    Plus de 100 banques partenaires Plus de 100 banques
    partenaires
    *Voir conditions auprès de nos conseillers

La baisse record des taux immobiliers va-t-elle durer ?

30 Août 2019
La baisse record des taux immobiliers va-t-elle durer ?
La combinaison des taux d'emprunts négatifs et de la baisse des taux de la BCE laisse penser que la situation actuelle inédite va se prolonger au moins jusqu'à mi-2020. Une très bonne nouvelle pour les futurs acheteurs.

Une situation internationale favorable

La France fait partie de ces pays privilégiés, comme l'Allemagne, la Suisse ou encore les Pays-Bas où le taux de l'OAT (emprunts accordés aux États qui témoignent de leur santé financière) à 10 ans est tombé cet été à...-0,35%. Dans un contexte international tendu, marqué par la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, la croissance molle en Europe et l'arrivée au pouvoir de Boris Johnson, favorable au Brexit, les investisseurs préfèrent jouer la sécurité en privilégiant les emprunts d'État dans lesquels ils ont toute confiance. Or, ces OAT à 10 ans servent aussi d'indicateur de référence pour fixer les taux de crédit immobilier. Tant que le taux des premiers restera très bas, il n'y a aucune raison que les seconds remontent. Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, fin juillet, la Banque centrale européenne (BCE) basée à Francfort a exclu toute remontée de ses taux "au moins jusqu'à la mi-2020" en laissant même entrevoir de nouvelles baisses dans les prochains mois.

L'horizon de l'été 2020

Conséquence, les taux des crédits immobiliers vont se maintenir à leurs planchers actuels, déjà historiques. Des taux déjà tombés à 1,20% (hors assurance) en moyenne en juillet, soit leur plus bas niveau depuis la fin des années 1940 selon l'Observatoire Crédit Logement/CSA qui précise que, sur 15 ans, ils sont de 0,96% en moyenne, de 1,14% sur 20 ans et de 1,37% sur 25 ans.

Une nouvelle baisse du taux de dépôt de la BCE, qui se trouve déjà en territoire négatif à -0,4%, agirait encore un peu plus comme une taxe sur les liquidités que les banques placent auprès de l'institution. Elles préfèrent donc les prêter, même à des taux très bas, garantissant ainsi leurs marges. Et ce, d'autant plus que le crédit immobilier constitue un produit d'appel pour les banques, dans le cadre de leur stratégie de conquête commerciale de nouveaux clients. Les futurs acquéreurs à la recherche d'un financement ont donc tout intérêt à faire jouer la concurrence. Tout comme les détenteurs d'un contrat de crédit immobilier émis en 2017 qui peuvent déjà initier une demande de rachat ou de renégociation afin de réaliser de nouvelles économies.

Alexandre Lefrançois
Directeur de l'animation du réseau franchisé
Alexandre LEFRANCOIS , a toujours évolué dans l'univers de la finance et du crédit immobilier (HSBC,UCB et GE MONEY BANK en tant que responsable de secteur sur le Val d'Oise). 2014, il décide de rejoindre le Groupe ACECREDIT d'abord comme Animateur de réseau puis aujourd'hui en tant que Directeur de l'animation du réseau franchisé afin de piloter son expansion et la croissance du chiffre d'affaires.