• Simulation en
    moins de 3 min
    Vous avez besoin d'un prêt immobiler
    au meilleur taux ?
    Offre 100% personnalisée Offre 100%
    personnalisée
    Réponse rapide en 24h Réponse rapide
    en 24h
     
    Meilleurs taux* Meilleurs
    taux*
    Plus de 100 banques partenaires Plus de 100 banques
    partenaires
    *Voir conditions auprès de nos conseillers

L’option « transfert des prêts » se fait rare

19 Mai 2018
L’option « transfert des prêts » se fait rare
La transférabilité du prêt risque fort de se faire rare si les taux d'intérêts se maintiennent à des niveaux si bas. Sous ce terme technique se cache une clause à laquelle on va d'emblée prêter peu d'attention lors d'une recherche d'un contrat de crédit. Elle consiste à conserver son financement (et surtout son taux) initial lorsque le contrat de crédit prévoit une option dite « de transfert de prêt ».

Outre le fait qu'elle évite de payer des indemnités de remboursement anticipé, cette option permet de conserver le taux obtenu au départ pour l'acquisition d'une nouvelle résidence principale. De quoi réaliser théoriquement de belles économies lorsque les taux repartent à la hausse.

Négocier, obtenir et intégrer cette disposition devenait particulièrement pertinent à l'heure actuelle pour tous ceux qui pensent à la revente d'ici quelques années pas avant. Rien ne dit pourtant que les banques continueront à l'accorder à l'avenir.

Actuellement défavorable aux banques

Particulièrement avantageuse pour un emprunteur lorsque les taux sont attractifs comme ils le sont actuellement, même si elle a nécessairement un coût en termes de conditions de financement, la transférabilité de prêt peut, en revanche, vite devenir coûteuse pour un établissement bancaire. En conséquence de quoi, les banques sont devenues prudentes. Elles ne souhaitent plus s'engager à maintenir un taux de crédit très avantageux sur une future acquisition qui interviendra dans 7 à 10 ans, alors que les prochains taux d'intérêts ont toutes les chances de revenir à la hausse.

Des conditions d'application précises

Pour les heureux emprunteurs détenteurs de l'option de transférabilité inscrite dans l'offre de prêt qu'ils ont souscrit ces derniers mois ou années, cette clause continuera s'appliquer, sous certaines conditions, qui peuvent varier d'un établissement à l'autre.

En général, la vente et l'acquisition du nouveau bien doivent se faire dans un délai précisé par la banque (souvent inférieur à 6 mois mais en cas de relais, cela peut aller jusqu'à 1 an). L'achat doit être pour le même usage que le bien vendu (vente de la résidence principale et rachat de la résidence principale). La valeur du nouveau bien doit être supérieure au capital restant dû à transférer. De préférence, il ne doit pas y avoir eu d'incidents de paiement sur le prêt. Enfin, l'organisme de caution, le cas échéant, doit accepter le transfert.

Franck LEVY
Directeur Général

Frank Levy, juriste de formation, titulaire d'un DEA de droit du travail (La Sorbonne) débute sa carrière dans la sphère immobilière et devient rapidement directeur d’agence immobilière. Par la suite, il participe au lancement de la franchise d’agence immobilière Guy Hoquet. En 1995, une rencontre décisive avec Joël Boumendil va le convaincre de participer à la création d’acecredit en tant que conseiller financier en crédit immobilier au sein de l'agence de Levallois-Perret. Dès 2001, il nommé directeur commercial pour accompagner le développement rapide du groupe acecredit.fr. En charge du recrutement, de la formation et de l'animation des équipes commerciales présentes en agences, il participe en 2008 à la mise en place de la franchise, nouveau relais de croissance d’acecredit, avec la volonté absolue de privilégier avant tout la qualité de la relation client sur l’aspect purement technique du crédit immobilier et de l’assurance emprunteur. Depuis 2014, il est Directeur Général du groupe acecredit pour prendre en charge et structurer l’ensemble des activités. L’entrée dans le capital de l’investisseur Edmond de Rothschild Investment Partner va lui permettre d’accélérer le maillage de l'enseigne en France, tant à travers des succursales que des franchises.

Ses compétences et son savoir-faire professionnel, sa grande expérience du terrain le positionnent aujourd’hui comme un auteur de référence au sujet du crédit immobilier en France et du management de réseau. Il est convaincu que la création d’une relation humaine solide, basée sur le professionnalisme et la confiance entre le courtier, le banquier et les clients d’acecredit est la pièce maîtresse dans le dispositif d’obtention de crédit immobilier et le gage d’un partenariat gagnant-gagnant sur le long terme. Pour lui, plus que la recherche du crédit immobilier le moins cher pour lui même, c’est l’écoute, la confiance et l’accompagnement des clients jusqu’à la signature chez le notaire qui vont faire toute la différence.