Investissement locatif : la garantie Visale étendue à certains locataires

Changer d'assurance emprunteur à tout moment est enfin possible

La garantie Visale s’élargit à tous les salariés du secteur privé gagnant moins de 1 500€. Ce dispositif devrait favoriser l’accès au logement à des milliers de ménages qui ne répondent pas aux nombreuses garanties de location (revenus mensuels trois fois supérieurs au loyer, emploi stable, etc.). Pour les investisseurs, c’est une sécurité qui rassure.

Qu’est-ce que la garantie Visale ?

Bonne nouvelle pour les nombreux salariés qui gagnent moins de 1 500€ net par mois. Les partenaires sociaux d’Action Logement proposent la garantie Visale, un dispositif gratuit qui assure les loyers impayés et les dégradations locatives. Cette garantie fonctionne durant toute la durée de la location, dans la limite de 36 mensualités impayées. Seuls critères d’adhésion : faire partie du secteur privé ou agricole, être salarié et gagner moins de 1 500€ net par mois. Les objectifs sont multiples :

  • simplifier l’accès au logement à proximité du lieu de travail ;
  • dynamiser le secteur du logement (en particulier en zone tendue) ;
  • encourager le retour à l’emploi.

La garantie Visale représente une assurance supplémentaire pour les investisseurs

Du point de vue de l’investisseur, la garantie Visale apporte également de précieux bénéfices. Tout d’abord, le dispositif lui offre une sécurité supplémentaire en cas d’impayés de loyer, plus fiable que le système de garant. La garantie Visale accompagne déjà plus de 450 000 ménages et 95% des bailleurs s’en déclarent satisfaits. La durée de garantie (36 mois) est suffisante pour permettre au locataire de retrouver une situation stable. Cela réduit le risque de vacances de location pour l’investisseur. Enfin, cette garantie permet à l’investisseur de trouver un locataire plus rapidement.

Une mesure qui s’ajoute à un contexte favorable à l’investissement locatif

Cette généralisation de la garantie Visale va certainement accroître un peu plus la demande locative. Le dispositif vient s’additionner à d’autres signaux rassurants pour les investisseurs de biens locatifs. En premier lieu, les taux du crédit immobilier sont toujours aussi intéressants. Avec une moyenne des taux toujours aussi basse : sur 20 ans, elle s’élève à 0,98% et sur 25 ans, elle s’établit à 1,18% (d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA), les banques démontrent tout leur soutien au secteur immobilier. À cela s’ajoutent les aides fiscales, comme la loi Pinel, la loi Denormandie ou encore le déficit foncier. En conclusion, c’est le moment d’investir pour se constituer un patrimoine.

22 Juin 2021

Ils nous ont fait confiance