Immobilier neuf : les villes où les trois-pièces sont abordables

Immobilier neuf : les villes où les trois-pièces sont abordables

Face au pic inflationniste et à la pénurie d’offres, les prix moyens dans l’immobilier neuf ont continué de s’envoler ces derniers mois en France. Toutefois, quelques rares villes résistent à la tendance haussière et connaissent même, pour certaines, un repli important, notamment sur les trois-pièces neufs.

Hausse généralisée des prix dans le neuf

Dans le contexte actuel de flambée des coûts des matériaux et de l’énergie, les prix des logements neufs ont, sans surprise, continué de grimper ces six derniers mois dans la plupart des grandes villes. C’est ce que révèle le dernier baromètre publié en septembre par le portail d’annonces Trouver-un-logement-neuf.com. Ainsi, à titre d’exemple, un appartement de trois-pièces à vendre sur plan a augmenté de 3,56 % en six mois et coûte en moyenne 315 000 euros en septembre.

Une augmentation des prix de l’immobilier neuf qui est également alimentée par la rareté du foncier qui entraîne une baisse de l’offre de logement depuis plusieurs années. Ainsi comme le souligne Céline Coletto, la porte-parole du portail immobilier : « La crise de l’énergie, le manque de main-d’œuvre et la pénurie des matériaux pèsent sur les coûts de construction et donc sur le prix final des logements neufs ».

Des tendances à la baisse pour certaines communes

Pour son étude, Trouver-un-logement-neuf.com a répertorié et analysé 127 communes qui comptent au moins 5 programmes neufs différents afin d’établir des moyennes de prix de vente locaux sur le segment des trois-pièces.

Et les résultats montrent que le mouvement haussier a concerné quatre villes sur cinq ce dernier semestre. Ainsi, 20 % des villes étudiées sont à contre-courant de la tendance nationale et affichent des prix en baisse. Une aubaine pour les acheteurs ou investisseurs en quête de projet immobilier à réaliser dans ces territoires.

Immobilier neuf : les prix reculent à Vannes, Lille, ou Reims

Dans le top 10 des communes où les prix des trois-pièces neufs ont le plus flambé, Anglet prend la tête avec + 41 % en six mois seulement. À l’inverse, la plateforme Trouver-un-logement-neuf.com dévoile un top 10 des communes ayant constaté les chutes les plus importantes de prix sur ce type de biens.

Les plus fortes variations ont ainsi été enregistrées à La Roche-sur-Yon (-13,8 %) ou encore Lille (-8 %) où un T3 peut se négocier respectivement à 200 000 € et à 300 500 €. Pour l’étude et la concrétisation d’un projet immobilier, il est fortement recommandé de solliciter l’aide d’un courtier en crédit. Cet expert est présent tout au long du projet afin de trouver la solution de financement la plus avantageuse au meilleur coût.

4 Oct 2022

Ils nous ont fait confiance