Immobilier : des taux de crédit revus à la baisse fin 2014

Selon le principal indicateur de l’Anil (l’Agence nationale d’information sur le logement). L’ensemble des établissements financiers a revu à la baisse les taux de crédit immobilier au cours du dernier trimestre 2014. Par exemple, les taux d’emprunt sur quinze ans n’excèdent actuellement pas 2,50%.

Même certaines banques qui pratiquaient il y a encore quelques semaines des taux un peu plus haut que ceux proposés par la concurrence proposent aujourd’hui des baisses de taux sensibles.


Le Crédit Foncier
est un exemple parfait ; son offre la plus attractive a en effet baissé de 65 points du troisième au quatrième trimestre, précisément de 3,05 à 2,40% sur 15 ans.

Toujours selon cette étude, la très grande majorité des établissements financiers proposent en ce moment des taux compris entre 2,30 et 2,50% sur 15 ans.


La Banque Postale
se distingue comme d’habitude en proposant un taux record de 2,30%, devançant d’un cheveu le Crédit Agricole qui propose 2,35%.

Par ailleurs, autre aspect intéressant de l’étude de l’Anil : en cette fin d’année l’écart entre les offres les plus basses et les plus élevées est également le plus bas enregistré depuis des lustres.

Les candidats au crédit aux revenus modestes et/ou les primo-accédants peuvent s’en réjouir car ce sont généralement eux à qui l’on propose les taux les plus élevés.

24 Nov 2014

Ils nous ont fait confiance