Immobilier de luxe : les maisons portent le marché

Les maisons de luxe portent le marché immobilier

Au lendemain de la crise sanitaire qui a marqué de nombreux secteurs, le marché de l’immobilier de luxe se porte bien. Les maisons de prestige ont gagné 14 % depuis janvier 2021, en un an seulement.

Les maisons tirent les prix du marché du logement de luxe.

Sur le segment immobilier haut de gamme en France, le marché se porte à merveille. La conjoncture économique ne semble pas affecter le secteur et les ventes ont de nouveau grimpé de 7,2 % sur les six premiers mois de l’année 2022, selon les chiffres de Coldwell Banker Europa Realty. Le prix des biens de prestige connaît d’ailleurs une hausse significative, notamment pour les maisons. En effet, sur ce segment, les prix des maisons ont gagné 14 % depuis janvier 2021. L’afflux de candidats à la recherche d’espace et de nature a dynamisé le secteur de Biarritz et Arcachon à Deauville, après les périodes de confinement liées à la pandémie. 

L’immobilier de prestige reste une valeur refuge

Alors que l’épidémie de Covid-19 a entraîné la fermeture des frontières, les acteurs du secteur ont redouté l’absence des acheteurs étrangers qui font habituellement vivre le marché de luxe. Pourtant, depuis janvier 2021, les investisseurs sont au rendez-vous et le marché haut de gamme a connu une progression record. Un succès tel que les stocks se sont réduits et que les biens de prestige à vendre se font de plus en plus rares.

Sur le secteur de Paris et de l’Ouest parisien (Versailles ou encore Saint-Cloud), on constate une forte hausse des transactions de biens de prestige. « Nous devrions être à +20 % ou +22 % sur l’année », indique même Sébastien Kuperfis, patron de l’agence immobilière Junot, dont l’activité est concentrée à Paris et Lille. À l’instar du marché immobilier traditionnel, les biens de prestige sont considérés comme une valeur refuge. Selon les chiffres de Belles Demeures, portail spécialisé dans les biens de prestige, plus de 8 porteurs de projets sur 10 considèrent la pierre française comme une valeur refuge en 2021.

Une activité contrastée pour les appartements

Si les stocks de maisons de luxe encore à vendre s’épuisent depuis le début de la crise sanitaire, avec un nombre d’annonces qui a reculé de 10 % sur Belles Demeures, la dynamique est différente pour les appartements. En effet, sur la même période, le nombre d’annonces d’appartements de luxe n’a cessé de progresser.

Les acquéreurs d’immobilier de prestige ont vu leurs besoins évoluer et sont à la recherche d’espace et d’un extérieur, analyse Thomas Lefebvre, Vice-président Data & Science, Groupe SeLoger & MeilleursAgents (Groupe Aviv). Les vendeurs et acheteurs sur le secteur des biens de luxe restent confiants en l’avenir. En témoigne le dernier baromètre de Belles Demeures réalisé en juillet 2022 puisque 76 % des futurs acquéreurs estiment que leur projet aboutira dans les 12 prochains mois. Pour concrétiser un achat, le recours à un courtier spécialiste en crédit immobilier est recommandé. Ce professionnel négocie les meilleures conditions de prêt au taux le plus avantageux selon le projet et le profil emprunteur. 

24 Août 2022

Ils nous ont fait confiance