Habiter près des meilleurs lycées à prix raisonnable ?

Les résultats des lycées de France au bac édition 2018 viennent d’être publiés comme chaque année par le Ministère de l’Education Nationale. Dans une étude détaillée, le site d’estimation immobilière MeilleursAgents s’est attaché à vérifier l’image d’Epinal qui veut que les bons lycées se concentrent dans les beaux quartiers, pour examiner ensuite le meilleur rapport qualité des études / prix de l’immobilier.

Un surcoût de 16 %

Le constat est net et confirme les idées reçues : les meilleurs lycées se trouvent dans les quartiers les plus chers. Dans les dix plus grandes villes françaises, ils sont situés dans des quartiers où le prix de l’immobilier est supérieur de 16% en moyenne aux prix de l’immobilier des villes concernées. A Paris, cela peut monter jusqu’à 25%. Le surcoût peut même atteindre 85% à Marseille pour habiter à proximité du lycée Marseilleveyre (4 845€ à proximité du lycée pour un prix moyen à Marseille de 2 619€).

En dépit de ces prix élevés, il est possible de trouver des rues plus abordables permettant de bénéficier d’un enseignement de qualité : jusqu’à 35% moins cher pour certaines rues à Nice, Marseille, Strasbourg ou encore Montpellier. L’étude met ainsi en avant les rues où l’achat d’un logement est le plus abordable pour habiter à moins de 15 minutes à pied des meilleurs lycées selon le classement publié par Le Figaro, à Paris et dans les dix plus grandes villes de France.

Des opportunités à 15 minutes de marche

Nice, Montpellier, Marseille et même Strasbourg sont les villes où l’on peut se loger à moins de 15 minutes à pied d’un des meilleurs lycées pour près de 30% moins cher. A Nice par exemple, autour du lycée n°1 (Albert Calmette), le prix avoisine les 5 000€/m², mais le prix sur le Boulevard Raimbaldi n’est que de 3 230€/m² (soit 36% moins cher). Même situation avec le lycée Thiers, meilleur lycée de la cité phocéenne, le prix de la Rue de la Providence est de 1 578€/m², contre 2 422€/m² dans les environs du lycée.

Toutes les villes ne permettent malheureusement pas de s’approcher des meilleurs établissements pour un prix aussi abordable. Ainsi, à Lyon, on économisera au maximum 17% pour rester à proximité du Lycée du Parc : 4 359€/m² rue Lalande, contre 5 222€ à côté du Lycée.

Ces différences entre les villes s’expliquent par des spécificités dans l’emplacement des lycées et la sociologie urbaine propre à chaque ville”, analyse Thomas Lefebvre, Directeur Scientifique de MeilleursAgents. “A Marseille par exemple, le lycée Thiers est situé en centre-ville près du Vieux-Port, alors que les quartiers les plus chers se concentrent majoritairement dans le Sud de la ville. Dans certains cas, les lycées se situent à la frontière entre des quartiers chers et des quartiers plus abordables (ex: le lycée Massena à Nice). Cependant, l’absence de rues offrant un gain de pouvoir d’achat remarquable ne signifie pas que le quartier n’est pas abordable en soi : à Bordeaux, le lycée Magendie est simplement au coeur d’un quartier où les prix sont homogènes mais relativement modérés.”

21 Mar 2019

Ils nous ont fait confiance