• Simulation en
    moins de 3 min
    Vous avez besoin d'un prêt immobiler
    au meilleur taux ?
    Offre 100% personnalisée Offre 100%
    personnalisée
    Réponse rapide en 24h Réponse rapide
    en 24h
     
    Meilleurs taux* Meilleurs
    taux*
    Plus de 100 banques partenaires Plus de 100 banques
    partenaires
    *Voir conditions auprès de nos conseillers

Faut-il acheter en 2018 ?

03 Févr. 2018
Faut-il acheter en 2018 ?
Hausse régulière des prix, dispositifs d'aides publiques plus restrictifs … les futurs acquéreurs peuvent légitimement s'interroger sur l'opportunité d'acheter en ce début d'année. Les indicateurs sont encore au vert confirment les professionnels de l'immobilier qui s'attendent néanmoins à une année 2018 en deçà des records enregistrés en 2017 mais sur une bonne dynamique grâce à des taux d'intérêt de crédit toujours attrayants.

Des taux encore attractifs

Tous les bilans immobiliers 2017 révèlent une année hors norme : taux de crédit immobilier très bas, aux alentours de 1,5% (en moyenne hors assurance) fin 2017 et efficacité des mesures de soutien public, notamment le Prêt à taux zéro (PTZ) ont largement soutenu ce marché qui a enregistré quasiment un million de transactions.

En 2018, les taux d'intérêt de crédit devraient rester "attractifs", prédit le Crédit foncier dans sa récente note de conjoncture en date de janvier 2018 qui anticipe une hausse "insignifiante" de ces derniers, pour s'établir à 1,65% en moyenne fin 2018. Ces conditions de crédit, favorables et déterminantes pour la réalisation d'une opération immobilière, permettent d'améliorer le pouvoir d'achat des ménages.

Celui-ci risque pourtant de pâtir à la fois d'une hausse des prix et du recentrage des dispositifs d'aide au logement. Une  note du groupe Edmond de Rothschild , évalue en effet à 3 % la progression des prix de l'immobilier résidentiel en 2018 qui ne pourront plus être totalement compensée par les faibles taux d'intérêt. Les nouvelles conditions d'éligibilité au PTZ en 2018 devraient mécaniquement faire baisser le nombre de ménages modestes et primoaccédants bénéficiaires.

Un marché dynamique

Pour autant, de l'avis de Laurent Vimont, président de Century 21 France : «  L'année 2018 devrait être bonne, sans connaître les records que nous venons d'enregistrer. La décrue est amorcée sans pour autant générer une atonie du marché  ». Selon Jean-Marc Torrollion, le nouveau président de la FNAIM, «  trois indicateurs sont à surveiller particulièrement : les taux d'intérêt, la confiance des ménages et le niveau d'emploi  ». Pour lui, "la reprise de l'emploi engendre toujours de la mobilité résidentielle». Et donc des besoins en logements. La passion légendaire des Français pour l'immobilier est loin d'être terminée.

Franck LEVY
Directeur Général

Frank Levy, juriste de formation, titulaire d'un DEA de droit du travail (La Sorbonne) débute sa carrière dans la sphère immobilière et devient rapidement directeur d’agence immobilière. Par la suite, il participe au lancement de la franchise d’agence immobilière Guy Hoquet. En 1995, une rencontre décisive avec Joël Boumendil va le convaincre de participer à la création d’acecredit en tant que conseiller financier en crédit immobilier au sein de l'agence de Levallois-Perret. Dès 2001, il nommé directeur commercial pour accompagner le développement rapide du groupe acecredit.fr. En charge du recrutement, de la formation et de l'animation des équipes commerciales présentes en agences, il participe en 2008 à la mise en place de la franchise, nouveau relais de croissance d’acecredit, avec la volonté absolue de privilégier avant tout la qualité de la relation client sur l’aspect purement technique du crédit immobilier et de l’assurance emprunteur. Depuis 2014, il est Directeur Général du groupe acecredit pour prendre en charge et structurer l’ensemble des activités. L’entrée dans le capital de l’investisseur Edmond de Rothschild Investment Partner va lui permettre d’accélérer le maillage de l'enseigne en France, tant à travers des succursales que des franchises.

Ses compétences et son savoir-faire professionnel, sa grande expérience du terrain le positionnent aujourd’hui comme un auteur de référence au sujet du crédit immobilier en France et du management de réseau. Il est convaincu que la création d’une relation humaine solide, basée sur le professionnalisme et la confiance entre le courtier, le banquier et les clients d’acecredit est la pièce maîtresse dans le dispositif d’obtention de crédit immobilier et le gage d’un partenariat gagnant-gagnant sur le long terme. Pour lui, plus que la recherche du crédit immobilier le moins cher pour lui même, c’est l’écoute, la confiance et l’accompagnement des clients jusqu’à la signature chez le notaire qui vont faire toute la différence.