Faire racheter son crédit : une bonne affaire !

Vous avez contracté votre crédit immobilier depuis plusieurs années, et vous ne vous souvenez même plus du taux d’intérêt qui vous avait été consenti à l’époque ? Un petit coup d’œil en vaut la peine. En effet, le très faible niveau actuel des taux permet de faire des économies, si le taux de votre emprunt est supérieur d’1 point au taux actuel.

La solution la plus simple est de s’adresser à un courtier tel qu’ACE, qui interrogera les banques et fera marcher la concurrence pour le compte de son client. De plus, il saura s’adresser aux bonnes banques en fonction de votre profil et il vous conseillera sur le choix de la meilleure proposition. Une solution particulièrement intéressante quand on sait que les courtiers, qui entretiennent des relations constantes avec les banques, obtiennent naturellement de meilleures conditions que celles proposées directement aux particuliers.

 

Comme pour décrocher un crédit immobilier classique, présentez un dossier le plus solide possible : situation professionnelle stable, état et mouvements de vos comptes et de vos finances sans accrocs, réalisation de placements dans votre banque… N’oubliez pas que les banques analysent l’ensemble de votre situation à la loupe.

Lorsque vous aurez reçu les propositions des banques, votre courtier évaluera les frais inhérents à un rachat de crédit – indemnité de remboursement anticipé dans votre banque actuelle, frais de dossier et de garantie dans la nouvelle banque – reste à évaluer le gain possible de l’opération. 

Vous pouvez choisir entre deux solutions : soit raccourcir la durée du prêt, soit diminuer le montant des remboursements. 

 

Exemple de gains pouvant être réalisés grâce à un rachat de crédit, pour un bien acheté en 2008, d’un montant de 300 000€ à un taux de 5% sur 20 ans, pour lequel il reste donc 14 années de remboursements.

 

Option 1 : l’objectif est de réduire la durée du prêt en conservant le montant des mensualités.

 

Le prêt peut être refinancé sur une durée de 12 ans, à un taux de 2,09%. Les emprunteurs gagnent alors 2 années de remboursement de leur crédit et économisent 64 244€ sur le coût global de leur crédit.

 

Option 2 : l’objectif est de réduire les mensualités de remboursement. 

 

En refinançant ce prêt sur une durée égale, soit 14 ans, à un taux de 2,19%, les mensualités passent de 1 979 € à 1 696 €, soit un gain de 283 € par mois. Les emprunteurs économisent en tout 39 806 € sur le coût total du crédit.

 

Simulez le coût de votre emprunt grâce aux calculettes ACE Crédit.

6 Oct 2014

Ils nous ont fait confiance