Et si on s’offrait une piscine pour Noël ?

Alors oui, cette question peut paraître quelque peu décalée, voire saugrenue, au moment où nous avons tous ressorti manteaux, gants et polaires pour affronter la vague de froid hivernal, habituelle en cette période de pré-Noël et qui marque plutôt le début de la saison des sports d’hiver.

Néanmoins, si l’on souhaite barboter aux beaux jours dans sa propre piscine, il est temps d’y penser dès maintenant : devis, recherche de prestataires, plan de financement permis de construire le cas échéant… prennent toujours plus de temps que prévu.

Des ventes record en 2017

D’autant que l’engouement des Français pour les piscines ne faiblit pas. D’après Gilles Mouchiroud, le président de la Fédération des professionnels de la piscine (FPP), « 2017 a été une très bonne année, nous allons dépasser les ventes de 2007, les plus fortes jusque-là». A fin septembre, au cours des douze mois écoulés, le chiffre d’affaires du secteur s’élevait à 2,1 milliards d’euros (+11%), après 1,9 milliard en 2016, selon les chiffres compilés par la FPP. La fédération table en 2017 sur 45.810 ventes de bassins enterrés et 56.000 hors sol, soit un total de 101.810 piscines vendues sur le territoire national, un chiffre en hausse de 20,2%, ce qui fait de la France le premier marché européen et le deuxième mondial.

Moins chère, plus petite, plus simple à installer

Il faut aussi rappeler que le contexte n’a jamais été favorable : marché de la construction de logements dynamique (le niveau des mises en chantier de maisons individuelles est très correct) et les renégocier leur crédit immobilier, ce qui leur a permis d’intégrer un budget piscine. Celui-ci n’est plus un point bloquant : les prix se sont largement démocratisés depuis 10 ans.

Si, à l’époque, il en coûtait de 35000 à 45000 euros, le budget moyen tourne aujourd’hui autour de 18 000 euros, même 6000 à 7000 euros pour les piscines en kit. Cette chute des prix est aussi liée à la diminution de la taille des bassins : les plus vendus font aujourd’hui 45 m², contre 130 m² en 2007. De quoi se faire un beau cadeau de Noël familial, même s’il va être difficile de le glisser sous le sapin !

7 Déc 2017

Ils nous ont fait confiance