Crédit immobilier : les taux bas vont perdurer en 2015

Selon l’observatoire CSA/Crédit logement, les taux d’emprunt immobilier historiquement bas fin décembre 2014 devraient le rester au cours de l’année 2015.

En décembre 2014, un crédit se négociait hors assurance en moyenne à 2,38%), ce qui traduisait une chute de 70 points de base sur une seule année. Toujours selon l’observatoire CSA/ Crédit logement, toute la production 2014 et celle de ce début d’année 2015 s’est négociée et se négocie aujourd’hui à un taux inférieur à 3,5% .

Bien sûr, les meilleurs dossiers bénéficient de financements à des taux record, tels que 1,97% sur 15 ans et à 2,24% sur 20 ans. Même si les moins bons dossiers ne peuvent obtenir des taux aussi bas, l’écart de taux tend à se réduire…

Michel Mouillart, responsable des études de l’observatoire, observe également que le niveau de l’apport personnel des emprunteurs, après avoir déjà chuté en 2013 de 5,4%, a encore chuté en 2014 de 5%. « Cette évolution est logique, sous l’effet d’une lente reprise de la primo-accession et d’un retour des ménages modestes ».

Le retour des jeunes sur le marché du crédit immobilier a pour conséquence que les durées de remboursement d’emprunt s’allongent de 7 mois sur un an pour s’élever aujourd’hui en moyenne à 211 mois.

Au mois de janvier 2015, la moyenne de négociation d’un prêt est de 2,33%. Michel Mouillart croit à une stabilité des taux bas. L’économiste affirme que « dans le pire des scénarios, les taux remonteront en moyenne à 2,50% à la fin de l’année et le marché de l’immobilier fonctionnera tout aussi bien. 2015 sera une très bonne année pour les taux de crédit immobilier. » Il est vraiment temps de se lancer dans l’achat d’un bien immobilier.

29 Jan 2015

Ils nous ont fait confiance