• Simulation en
    moins de 3 min
    Vous avez besoin d'un prêt immobiler
    au meilleur taux ?
    Offre 100% personnalisée Offre 100%
    personnalisée
    Réponse rapide en 24h Réponse rapide
    en 24h
     
    Meilleurs taux* Meilleurs
    taux*
    Plus de 100 banques partenaires Plus de 100 banques
    partenaires
    *Voir conditions auprès de nos conseillers

Comment le Grand Paris va doper l’immobilier en Ile de France ?

15 Nov. 2017
Comment le Grand Paris va doper l’immobilier en Ile de France ?
Avec les nouveaux quartiers toujours en projet ou déjà en cours de construction, les opportunités offertes par le Grand Paris seront légion jusqu'en 2030. L'occasion aussi de créer du logement intermédiaire dans les villes où les logements sociaux sont nombreux. 

Des programmes neufs d'habitations seront achevés avant l'arrivée du GPE (Grand Paris Express), le futur métro ultra rapide de 200 km qui desservira au final 68 gares en Ile-de-France. L'obtention des Jeux Olympiques en 2024 va de plus donner un second souffle à l'ensemble de ce projet gigantesque.

Des prix encore stables

Le Grand Paris devient chaque jour une réalité par les Franciliens. De Massy (Essonne) à Louvres (Val d'Oise), les promoteurs multiplient les mises en chantier de logements, commerces, bureaux et équipements de services publics. Pour un particulier en quête de sa résidence principale ou d'un investissement locatif rémunérateur, l'offre immobilière devrait être large. En anticipant ainsi l'arrivée du Grand Paris Express, il y a de réelles possibilités d'acheter un bien immobilier à des niveaux de prix encore raisonnables.

Pour l'instant, l'impact de cette desserte sur le marché local est nul. Dans les villes concernées par le GPE, force est de constater que pour l'instant les valeurs n'augmentent pas plus qu'ailleurs et sont loin des prix moyens du m² constatés dans la capitale (4 000 à 5 000 € en moyenne contre 9 000 € Paris intra-muros).

Attractivité des banlieues nord-est et sud

D'après MeilleursAgents.com, l'ensemble du secteur au nord-est de la petite couronne est extrêmement prometteur. À Saint-Denis, tout le village olympique sera transformé en résidences étudiantes et en logements d'habitation privés et sociaux. Plus généralement, tout l'immobilier du territoire de Seine-Saint-Denis va évoluer, notamment dans les secteurs de Saint-Ouen, Aubervilliers et Noisy le Grand.

Au sud de Paris, la situation évolue également positivement. À Bagneux (Hauts de Seine), la ligne 4 du métro sera prolongée et une nouvelle ligne sera créée (ligne 15). Dans le département voisin, Villejuif (Val de Marne) sera desservie par deux métros et le tramway via sa gare Louis-Aragon. Proches l'une de l'autre, ces deux communes vont être ainsi radicalement transformées par la prolongation de ces nouvelles dessertes qui vont réduire sensiblement les temps de transport vers le centre de Paris ou de la Défense.

Toutes les communes impactées par le GPE sont déjà considérées comme autant de marchés de report pour les Parisiens qui n'hésitaient déjà plus à traverser le périphérique. Soucieux de pouvoir habiter près d'une station de métro, ils sont à la recherche de logements qui leur permettront de doubler facilement la surface qu'ils pourront acheter, à budget identique. À moyen terme, plus de 14 300 logements seront construits, principalement autour des futures gares.
 

Matthieu Poupart
Directeur Développement Franchise
DESS Droit International et DEA Droit Comparé, évolue dans le secteur du courtage en prêt immobilier depuis 2002. D’abord Conseiller Financier, il devient Directeur Commercial en 2008 sous une autre enseigne, puis Directeur du Développement en 2012. En 2016 il rejoint Acecrédit.fr comme Directeur du Développement Franchise & Assurance Emprunteur.