Attention, le délai d’obtention d’un crédit immobilier s’allonge !

La légère hausse des taux d’intérêts pour les crédits immobiliers, annoncée fin 2016 puis réellement constatée depuis le début de l’année, a eu un effet collatéral inattendu : le rallongement significatif des délais d’obtention du crédit !
 

Tout futur acquéreur avisé et informé le sait : en temps normal, il faut compter 45 jours minimum pour devenir définitivement propriétaire du bien convoité. C’est le temps estimé d’obtention du financement, à partir de la date de la signature du compromis de vente, en tenant compte des différents délais légaux de rétraction qui avaient déjà tendance à ralentir l’ensemble de la procédure d’achat.
 

Des taux trop attractifs qui dopent la demande

Mais voilà, les prévisions de hausse des taux d’intérêts en 2017 sont venues perturber ce bel ordonnancement. Afin de pouvoir encore profiter des taux ultra attractifs affichés en novembre et décembre derniers, les porteurs de projets immobiliers se sont décidés en masse à passer à l’acte. Notamment pour des demandes de rachat ou de renégociation de crédit, qui ont atteint un niveau spectaculaire. Et quoi de plus normal ? Un crédit souscrit à 2 % (hors assurance, sur 20 ans) en janvier 2016 pouvait se renégocier 11 mois après à 1.3%. Avec à clé pour l’emprunteur, quelques dizaines d’euros de gain immédiat !
 

​Embouteillages dans les banques

Traditionnellement, décembre est le mois où les banques profitent d’une activité faible pour finaliser leurs dossiers de l’année écoulée. Cette année, c’est tout le contraire : elles sont littéralement submergées de demandes alors qu’elles travaillent en effectif réduit, fêtes de fin d’année obligent.
 
Résultat : un allongement dans le délai de traitement, et du même coup des délais de ventes. Habituellement un acheteur dispose de 45 jours pour trouver et choisir son offre de prêt. Durant tout le mois de janvier, la prudence conseille de porter cette durée à au moins 60 jours, ou plus pour être sûr de disposer du temps nécessaire à la transaction.
 

10 Jan 2017

Ils nous ont fait confiance