2014, un grand cru pour les clients de crédit immobilier

Les taux à 10 ans français (OAT) ont bouclé l’année avec un taux historiquement bas de 0,86%. Ces baisses de taux d’intérêt qui se sont succédées les unes après les autres tout au long de l’année 2014 ont généré des taux de crédits immobiliers également et continuellement à la baisse.

Les OAT maintenues à moins de 1%, permettent aux banques non seulement de maintenir la faiblesse des taux d’emprunt actuels mais aussi de vraisemblablement proposer des taux encore plus faibles pour ce début d’année 2015.

Il est bien connu que c’est l’intérêt des banques de proposer des taux d’emprunt attractifs dans la mesure où le crédit immobilier reste pour elles le meilleur produit de conquête et de fidélisation de clientèle. C’est particulièrement vrai pour les profils jeunes que les banques proposent d’accompagner sur la durée, grâce notamment à des produits d’épargne.
Le contexte est donc très favorable aux emprunteurs qui ont tout le loisir de faire jouer la concurrence en leur faveur.

L’OAT 10 ans était de 2,5% en décembre 2013, il a donc reculé de 65% au cours de l’année 2014. Le fait que la BCE soit intervenue à l’achat des obligations souveraines a largement favorisé la baisse des OAT 10 ans à moins de 1%.

En ce qui concerne les taux de crédit immobilier proposés par les banques, selon Joël Boumendil, Président Fondateur d’ACE CRÉDIT « les taux ont reculé en un an de plus de 1%, pour nos clients un crédit sur 20 ans s’obtient en moyenne aujourd’hui à environ 2,4% contre 3,5% fin 2013 ».

6 Jan 2015

Ils nous ont fait confiance