Taux immobilier janvier 2022

Les taux de crédit immobilier enregistrent une baisse légère.

Taux sur 7 ans
0.55%
Bon taux
0.05%
Taux excellent*
Taux sur 10 ans
0.65%
Bon taux
0.30%
Taux excellent*
Taux sur 15 ans
0.85%
Bon taux
0.50%
Taux excellent*
Taux sur 20 ans
1.00%
Bon taux
0.65%
Taux excellent*
Taux sur 25 ans
1.15%
Bon taux
0.85%
Taux excellent*

C’est l’heure de faire le bilan des taux d’emprunt en ce début d’année 2022. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les bonnes nouvelles continuent de s’enchaîner. En effet, les taux de crédit immobilier enregistrent une baisse légère. Et lorsque les valeurs ne diminuent pas elles stagnent, au grand bonheur des emprunteurs qui envisagent de sauter le pas et acquérir leur résidence principale ou secondaire par exemple.

Voici un résumé pour mieux comprendre l’évolution des taux de crédit immobilier durée par durée :

  • Sur 7 ans, le meilleur taux stagne à 0,05 % ;
  • Sur 10 ans, le taux mini baisse de 15 centimes et passe de 0,45 % à 0,30 % ;
  • Sur 15 ans, le taux le plus bas baisse de 10 centimes pour s’établir à 0,50 % ;
  • Sur 20 ans, le meilleur taux diminue de 5 centimes par rapport au mois dernieret s’élève désormais à 0,65 % ;
  • Sur 25 ans, le meilleur taux diminue de 6 centimes et passe de 0,91 % à 0,85 %.

Du côté des taux moyens :

  • Sur 7 ans, le taux du marché stagne à 0,55 % ;
  • Sur 10 ans, le taux moyen baisse de 5 centimes et s’élève à 0,65 % ;
  • Sur 15 ans, le taux du marché diminue de 5 centimes et passe de 0,90 % à 0,85 % ;
  • Sur 20 ans, le taux du marché reste fixe par rapport à décembre 2021 sur 1 % ;
  • Sur 25 ans, le taux moyen baisse de 5 centimes pour s’établir à 1,15 %.

Ainsi, on constate donc que la majorité des taux mini baissent entre -5 et -15 centimes. En ce qui concerne les taux moyens 3/5 baissent, le reste stagne par rapport au mois dernier. Les taux sont donc favorables aux emprunteurs.

L’ANALYSE D’ACE CRÉDIT

Le début d’année semble prometteur pour les emprunteurs. En effet, les taux de crédit immobilier restent bas, alors que les professionnels de l’immobilier craignaient une remontée des valeurs dès l’entrée en vigueur des restrictions du HCSF (Haut Conseil de stabilité financière). Ces mesures qui fixent le taux d’endettement à 35% (assurance comprise) et limitent la durée d’emprunt à 25 ans, voire 27 sous conditions, n’ont pas empêché les banques d’afficher des taux toujours aussi exceptionnellement bas, au contraire. C’est même leur moyen de compenser ces mesures.

De plus, les banques semblent plus que jamais ouvertes au crédit puisqu’elles assouplissent certaines de leurs conditions d’octroi. Quelques établissements de prêts acceptent, en cas d’investissement locatif, de relever la pondération des loyers (généralement fixée à 70%). Cela permet ainsi aux investisseurs, de gagner en capacité d’emprunt. Toutefois, les banques restent toujours vigilantes lors de l’étude d’une demande de prêt. En effet, au vu de l’augmentation des prix immobiliers, les établissements de crédit accordent davantage d’importance à la qualité du dossier de l’emprunteur. Plus l’apport personnel et plus l’épargne résiduelle sont conséquents, plus vous avez de chances de décrocher le meilleur taux de prêt immobilier.

« L’année 2021 restera un très bon cru malgré les contraintes sanitaires et celles imposées par les instances de régulation. 2022 s’annonce sous de belles perspectives dans la mesure où les taux de crédit immobilier ne devraient pas ou peu évoluer. Un élément largement contributeur au rythme des ventes immobilières dans un paysage où en revanche les contraintes devraient se renforcer. L’assistance et l’accompagnement étape par étape d’un courtier sera certainement un de vos grands atouts pour l’aboutissement optimal de votre projet immobilier. », conclut Antonio Carneiro directeur commercial d’Ace Crédit.

Ils nous ont fait confiance