Taux immobilier février 2022

Les taux de crédit immobilier semblent retrouver le chemin de la hausse mais restent très intéressants

Taux sur 7 ans
0.65%
Bon taux
0.23%
Taux excellent*
Taux sur 10 ans
0.80%
Bon taux
0.30%
Taux excellent*
Taux sur 15 ans
0.95%
Bon taux
0.50%
Taux excellent*
Taux sur 20 ans
1.10%
Bon taux
0.65%
Taux excellent*
Taux sur 25 ans
1.25%
Bon taux
0.85%
Taux excellent*

En ce mois de février, les taux de crédit immobilier semblent retrouver le chemin de la hausse. En effet, les barèmes transmis par les banques révèlent plusieurs augmentations qui concernent davantage les taux moyens. Cependant, malgré les hausses, les taux immobiliers en février sont toujours aussi intéressants pour les emprunteurs.

Pour mieux comprendre, voici comment évoluent les taux de crédit immobilier durée par durée :

  • Sur 7 ans, le meilleur taux augmente et passe de 0,05 à 0,23 % ;
  • Sur 10 ans, le taux mini reste fixe à 0,30 % ;
  • Sur 15 ans, le taux le plus bas reste inchangé et s’établit à 0,50 % ;
  • Sur 20 ans, le meilleur taux stagne par rapport au mois dernier et s’élève à 0,65 % ;
  • Sur 25 ans, le meilleur taux reste fixe à 0,85 %.

Du côté des taux moyens, tous augmentent sans exception :

  • Sur 7 ans, le taux du marché augmente de 10 centimes et passe de 0,55 % à 0,65 % ;
  • Sur 10 ans, le taux moyen augmente et s’établit à 0,80 % ;
  • Sur 15 ans, le taux du marché enregistre une hausse de 10 centimes et passe de 0,85 %  à 0,95 % ;
  • Sur 20 ans, le taux du marché augmente de 10 centimes par rapport au mois de janvier et passe de 1 % à 1,10 %;
  • Sur 25 ans, le taux moyen augmente et passe de 1,15 % à 1,25 %.

Ainsi, on constate donc que la majorité des taux reste fixe (4/5). En ce qui concerne les taux moyens, toutes les durées enregistrent une hausse de 10 à 15 centimes.

L’ANALYSE D’ACE CRÉDIT

La hausse des taux de crédit immobilier était attendue par les professionnels de l’immobilier. D’une part parce que nous avions atteint des niveaux exceptionnellement bas et d’autre part parce que certains indicateurs laissaient penser que les banques réévalueraient à la hausse leurs valeurs.

Parmi ces indicateurs on retrouve l’inflation, la hausse du taux du Livret A, ainsi que l’augmentation des OAT (Obligations assimilables au trésor) qui servent de référence aux banques pour établir leurs taux fixes.

Néanmoins, malgré ces réajustements, les banques restent ouvertes au financement. En effet, le crédit immobilier constitue pour elles un produit d’appel qui permet de capter de nouveaux clients. Elles souhaitent donc continuer de distribuer des prêts immobiliers mais restent vigilantes lors du traitement des demandes de financement. Elles jonglent entre les objectifs commerciaux ambitieux qu’elles se sont fixées pour cette nouvelle année et la prudence accrue suite aux évolutions du marché.

Il est donc plus que jamais essentiel de préparer son projet en amont. Un dossier bien ficelé aura plus de chances d’obtenir les meilleures offres. Un apport personnel d’au moins 10 % pour financer les frais de notaire et de garantie est conseillé. Sachez également qu’il ne faut pas attendre d’avoir signé son compromis pour rechercher son financement. Grâce à un courtier en crédit immobilier, vous pouvez définir avec précision combien les banques peuvent vous prêter. Il vous accompagne également dans la recherche du meilleur taux immobilier en vous orientant vers l’organisme le plus à même de vous financer, aux meilleures conditions.

« Anticiper sa demande de crédit auprès d’un organisme bancaire est une façon de préparer de manière optimale son projet de vie. Les conseillers Ace Crédit accompagnent chaque étape de votre acquisition pour en faire une expérience améliorée. La 1ère des étapes étant celle de la délivrance du certificat de Budget Certifié, un gage de sérieux et professionnel pour conforter le vendeur d’un bien et le professionnel de l’immobilier l’accompagnant. », conclut Antonio Carneiro directeur commercial d’Ace Crédit.

Ils nous ont fait confiance