Prêt immobilier : savoir profiter des taux bas

Les taux de crédit n’ont jamais été aussi bas :  » c’est du jamais vu en 25 ans de carrière », s’exclame Joël Boumendil, directeur général de ACE Crédit. Si le taux fixe est privilégie, le taux variable peut s’avérer intéressant si les emprunteurs « attendent une rentrée d’argent par exemple, ou si leur vie familiale ou professionnelle est amenée à évoluer rapidement », détaille Joël Boumendil de ACE Crédit. Mais dans ce cas, la différence de taux doit être de 0,60% au monimum. Enfin, il ne faut pas oublier l’assurance emprunteur qui « peut facilement varier de 0,1% à 0,55% du capital », explique Joël Boumendil.

18 Fév 2011

Ils nous ont fait confiance