Voici pourquoi vous devez investir dans l’immobilier locatif

Opportunités d'investissement autour du tramway T2

La pierre reste une valeur refuge, d’autant plus en temps de crise, qu’il s’agisse de l’acquisition de sa résidence principale ou secondaire. L’investissement locatif est aussi une manière plutôt sécurisée de placer son argent. Voici pourquoi c’est le moment d’investir dans le locatif.

Une rentabilité brute de 3 à 8 %

Investir dans un bien immobilier destiné à la location est intéressant pour générer des revenus immédiatement. Il est possible d’opter pour le statut de loueur de meublés non professionnel (LMNP) et conclure un bail commercial avec un gestionnaire de biens. Ainsi, les loyers sont garantis avec une rentabilité brute comprise entre 3 et 8 %. De plus, le gestionnaire s’occupe de tout : trouver des locataires, gérer les entrées et sorties, percevoir les loyers…

Un régime fiscal intéressant : loueur de meublé

Le statut LMNP est également intéressant au niveau fiscal : les revenus locatifs sont, dans ce cas, déclarés comme bénéfices industriels et commerciaux (BIC) sur l’impôt sur le revenu. Pour cela, ils ne doivent pas dépasser 23 000 € par an. Concernant les charges, le régime réel permet d’en déduire l’intégralité, alors que le régime micro-BIC consiste en un abattement forfaitaire de 50 %.

Des conditions d’emprunt toujours avantageuses

Investir dans l’immobilier locatif nécessite souvent de recourir à un prêt. Or, les taux sont toujours historiquement bas (autour de 1,10 % sur 20 ans, selon notre baromètre des taux). De plus, depuis le 1er janvier 2021, il est possible de voir son taux d’endettement atteindre 35 % (au lieu de 33 % auparavant), assurance de prêt comprise.

Un marché immobilier épargné par la crise

Si les transactions immobilières ont été fortement freinées par les confinements successifs, elles ont repris un niveau presque normal ensuite (+6% par rapport au premier semestre 2019, selon Century 21). Le faible coût du crédit soutient des rendements locatifs intéressants.

Pinel, un dispositif de défiscalisation appelé à disparaître

L’État a mis en place de nombreux dispositifs pour inciter à l’investissement locatif. Parmi eux, le plus connu est la loi Pinel. Sa fin était prévue en 2021, il a été prolongé jusqu’en 2024, mais avec des avantages fiscaux moindres. La réduction d’impôt, jusqu’ici comprise entre 12 et 21 % selon la durée, perdra ainsi entre 2 et 3 points en 2023 et en 2024. C’est donc le moment idéal pour investir et bénéficier encore des avantages offerts par la Loi Pinel !

30 Juil 2021

Ils nous ont fait confiance