• Simulation en
    moins de 3 min
    Vous avez besoin d'un prêt immobiler
    au meilleur taux ?
    Offre 100% personnalisée Offre 100%
    personnalisée
    Réponse rapide en 24h Réponse rapide
    en 24h
     
    Meilleurs taux* Meilleurs
    taux*
    Plus de 100 banques partenaires Plus de 100 banques
    partenaires
    *Voir conditions auprès de nos conseillers

Très fortes disparités de prix dans le neuf qui reste plus cher que l'ancien

29 Novembre 2019
Très fortes disparités de prix dans le neuf qui reste plus cher que l'ancien
Selon un baromètre établi par le Laboratoire de l'Immobilier sur le prix des logements neufs en France, le mètre carré d'un logement neuf à Paris intra-muros s'élève à 12.438 € en moyenne. Il chute à 5.665 € dans l'ensemble de la couronne parisienne, contre 4.650 € à l'échelle nationale.

Les professionnels de l'immobilier avaient pour tradition d'évaluer l'écart entre les prix du neuf et ceux de l'ancien dans une fourchette allant de 15 à 20%. Or les données analysées par le Laboratoire de l'Immobilier montrent que cet écart est maintenant supérieur à 30% si l'on compare les moyennes nationales : 4.650 € du m² en moyenne dans le neuf face aux 3.500 € de l'ancien estimé par le dernier baromètre LPI-Seloger du mois d'octobre.

Les localisations les plus chères

Les prix de  l'immobilier neuf dans les arrondissements parisiens suivent ceux de l'ancien, passés au-delà de 10.000 € du mètre carré en 2019. Avec très peu de foncier disponible intra-muros, les constructions se font rares et donc plus chères.

Le sommet est atteint dans le 15ème arrondissement où le prix d'un appartement culmine à 15.067 €/m², soit près de 753.000 € pour un 50 m². Levallois-Perret est la seule commune d'Île-de-France à présenter un mètre carré plus élevé que dans certains secteurs de la capitale : pour s'y loger, il faut compter près de 11.540 €/m². Les communes de Montrouge (9.567 €/m²), Issy-les-Moulineaux (8.810 €/m²), Courbevoie (8.421 €/m²) et Suresnes (8.109 €/m²) placent le département des Hauts-de-Seine en tête du classement francilien du marché du neuf. Plus abordables, Colombes et Gennevilliers affichent un mètre carré sous le seuil des 5.500 €.

Moins de 4 000 €/m² en première couronne ? 

Il reste encore quelques grosses communes de la première couronne parisienne où acheter un appartement neuf à moins de 4 000 €/m² est possible. Pour cela, il faut s'orienter principalement vers la Seine-Saint-Denis avec des villes comme Bondy, Drancy ou Epinay-sur-Seine. Ailleurs, les opérations proposées dans cette gamme de prix sont rares…

En Province, des premiers prix à partir de 3 000 €/m²

En dehors des grosses métropoles régionales et du sud-est méditerranéen, certaines communes affichent une croissance démographique et une pression immobilière moins fortes et les prix du neuf se font plus sages. Il est possible d'acheter un appartement neuf à moins de 3 400 €/m² sur des villes comme : Mulhouse, le Mans, Pau, Tourcoing, Le Havre, Brest, Avignon, Besançon, Arles, Limoges, Nîmes, Roubaix, Perpignan ou encore Rouen. A l'inverse, l'effet Côte d'Azur booste le secteur de Cannes et Antibes : il faudra débourser en moyenne entre 6 286 € et 7 937 €/m² pour y devenir propriétaire dans le neuf.

Alexandre Lefrançois
Directeur de l'animation du réseau franchisé
Alexandre LEFRANCOIS , a toujours évolué dans l'univers de la finance et du crédit immobilier (HSBC,UCB et GE MONEY BANK en tant que responsable de secteur sur le Val d'Oise). 2014, il décide de rejoindre le Groupe ACECREDIT d'abord comme Animateur de réseau puis aujourd'hui en tant que Directeur de l'animation du réseau franchisé afin de piloter son expansion et la croissance du chiffre d'affaires.