Travaux : y réfléchir en été, à réaliser en hiver

Selon une analyse de données sur deux années menée par la plateforme internet Travauxlib, qui accompagne les particuliers dans leurs travaux de rénovation, la majorité des français se renseignent sur leurs travaux dès janvier pour ne les initier qu’entre les mois de juin et août, ce qui conduit à une explosion des budgets. Quelle serait alors la meilleure période ? Comment tirer profit de la saisonnalité des travaux ?

Les données récoltées (saisonnalité, nature et durée des travaux) auprès des 700.000 utilisateurs de la plateforme apportent un nouvel éclairage. Des travaux imaginés entre janvier et mars se réalisent durant l’été, période où le taux d’occupation des entrepreneurs frise le 100%, entrainant un manque de disponibilité et cette forte demande génère mécaniquement une hausse des prix des rénovations.

Printemps et été, les saisons des travaux

En effet, Travauxlib remarque que 34% des demandes de rénovation de salles de bains se font en janvier contre 21% en septembre ; 33% des projets de rénovation de cuisine concernent les rénovations de cuisine (22% en septembre) ; 28% des demandes pour les isolations de combles (18% en septembre) et enfin 30% des demandes concernent les extensions ou agrandissements maison (18% en septembre). Généralement, les travaux de tous ces différents projets sont entamés entre un et trois mois après la phase de réflexion, pour une livraison entre avril et juillet.

Même constat lorsqu’il s’agit de changer de fenêtres, mieux isoler son logement ou encore refaire l’eau chaude sanitaire : les demandes relatives aux travaux nécessaires pour améliorer le confort dans son logement et baisser sa consommation énergétique sont de 39% en janvier contre 16% en septembre.

Planifier autrement

Le conseil de Travauxlib est donc d’inverser cette pratique en préparant ses travaux en septembre de façon à les démarrer durant l’hiver. Les particuliers profitent ainsi des taux faibles d’occupation des entrepreneurs (40% à 50% seulement) et, par ricochet, de prix des travaux « jusqu’à 30% moins chers », affirme Matthieu Burin, cofondateur de Travauxlib. Si le financement se fait via un prêt bancaire, il faudra également tenir compte dans le planning du délai d’obtention de ce dernier.

11 Oct 2018

Ils nous ont fait confiance