Taux immobiliers : une rentrée 2021 sous le signe de la baisse

Les taux augmentent en novembre 2022

En cette rentrée 2021, la baisse des taux de crédit immobilier se poursuit. Il s’agit cependant d’une baisse contrastée par les quelques remontées à la marge sur les durées d’emprunt plus longues.

Les taux minimums entre stabilité et érosion

La baisse des taux mini continue en ce début d’année scolaire, situation inhabituelle puisque les banques ont plutôt tendance à les remonter durant l’été. La rentrée démarre cependant dans des conditions propices à l’achat et à l’investissement puisque les taux bas sont globalement stables, voire à la baisse pour certains indices.

Les prêts immobiliers sur 25 ans atteignent ainsi, en ce mois d’octobre, un niveau bas historique avec 0,9 % de taux d’intérêt. Il s’agit là d’un léger recul, de trois centimes sur le prix total du prêt.

D’autres indices opèrent une légère correction à la hausse, comme les taux de crédit à la durée d’emprunt plus limitée. Les taux minimums des prêts sur 7 ans affichent ainsi une légère hausse de 0,21 % à 0,26 %.

À retenir, la plupart des taux sont stables et ne montrent pas encore de tendance particulière à la hausse ou à la baisse. Pour bénéficier des taux les plus bas, l’élément clé pris en compte dans la décision des banques c’est le dossier d’emprunteur.

Ce dossier montre à la banque tout le sérieux de la démarche de l’emprunteur. Faire appel à un courtier permet d’augmenter ses chances d’être financé au meilleur taux. Ce professionnel du financement met à profit son expertise et optimise le dossier emprunteur pour garantir les meilleures conditions d’emprunt possibles.

Des taux moyens en demi-teinte

Le taux moyen du crédit est lui aussi généralement stable, même s’il pointe vers une légère tendance haussière sur ces dernières semaines. Alors que les prêts courts s’orientent vers une baisse des taux, les taux des prêts aux durées plus longues augmentent légèrement.

Ainsi, le baromètre Ace affiche une baisse de 10 centimes pour les prêts d’une durée de 7 ans, dont le taux s’établit à 0,50 %, et une légère hausse du taux pour les prêts sur 25 ans, qui s’établit à 1,20 %, en augmentation de 0,5 point sur le mois.

Par ailleurs, le taux moyen sur 20 ans reste stable. Celui-ci reste fixe et s’établit ainsi à 1%.

Avec une hausse généralisée des prix de l’immobilier, il peut être opportun de ne pas retarder son projet d’achat. Rentrée scolaire signifie également reprise du marché, ce qui a pour effet de faire monter les prix du fait de la demande. Le meilleur moyen peut-être d’éviter la hausse : la devancer !

14 Oct 2021

Ils nous ont fait confiance