Standard & Poor’s optimiste pour les banques

Face
à une prévision à la baisse des prix de l’immobilier de 15 % d’ici fin 2013,
l’agence de notation Standard & Poor’s reste optimiste quant à
l’impact sur la santé de nos banques.  En effet, cette tendance ne se
répercutera pas sur leurs marges, qui seront compensées par l’augmentation des
taux d’intérêt de nouveaux crédits. Le recours au crédit immobilier devrait diminuer
en 2012-2013. Dans son scénario de correction modérée des prix, S&P prévoit
que cette baisse, de 20 à 30%, permettra un « atterrissage en
douceur » d’un marché jugé « surévalué » par les spécialistes.
Si on ne peut exclure l’hypothèse d’une baisse continue des prix de
l’immobilier sur le tong terme, on ne peut pas non plus l’envisager avec
certitude en raison d’une demande qui reste supérieure à l’offre.

2 Mai 2012

Ils nous ont fait confiance