Résidences secondaires : fiscalité allégée pendant un an !

Vous êtes propriétaire d’une résidence secondaire ou vous possédez un bien immobilier que vous avez mis en location ?  Vous avez tout juste le temps de réfléchir pour décider ou non de vendre ce bien immobilier !

Les propriétaires de résidences secondaires ou de biens mis en location ont tout juste le temps de réfléchir pour décider de vendre leur bien immobilier. En effet, l’abattement fiscal sur la plus-value, que l’on pouvait autrefois obtenir au bout de 15 ans de possession du bien, avait été porté à 30 ans par le gouvernement précédent. Il vient d’être réduit à 22 ans, durée médiane au bout de laquelle la vente sera exonérée d’impôts sur la plus-value. Une première bonne nouvelle !

Pour renforcer l’impact de cette première mesure et accélérer la prise de décision des propriétaires concernés, le gouvernement ajoute une mesure exceptionnelle d’exonération de 25% de l’impôt sur la plus-value. Un moyen de doper le marché immobilier en difficulté. La fenêtre de tir est relativement courte pour bénéficier de cette mesure : un an tout juste à compter du 1er septembre 2013.

Plus précisément, c’est la part purement fiscale qui est concernée par cette réduction de 25%, puisque la plus-value de vente est taxée en deux parties bien distinctes : 19 % d’impôt et 15,5 % de prélèvements sociaux. En clair, les prélèvements sociaux restent inchangés.

En revanche, attention, la taxation supplémentaire des plus-values immobilières supérieures à 50 000 €, décidée par l’actuel gouvernement et entrée en application en janvier 2013, est maintenue. Elle s’élève à 2% pour les plus-values comprises entre 50 000 et 100 000 € et peut atteindre 6% si la plus-value dépasse 250 000 €.

 

25 Sep 2013

Ils nous ont fait confiance